Serigne Mbacké Ndiaye: « La place du journaliste n’est pas la prison »

Serigne Mbacké Ndiaye: « La place du journaliste n’est pas la prison »

Serigne Mbacké Ndiaye souhiate la libération au plus vite des journalistes de groupe D-média qui ont été interpellés. Pour le secrétaire général de la Convergence libérale patriotique, les journalistes n’ont rien à faire dans une prison et invite les autorités en charge de cette question à de la souplesse.

« En démocratie, il faut accepter des divergences. La place du journaliste n’est pas la prison. C’est pourquoi, on s’est toujours battu pour qu’il y ait la dépénalisation du délit de presse. Le président de la République, le ministre de l’intérieur et tous les ministres concernés doivent faire preuve de beaucoup plus de souplesses pour ces genres d’affaires. J’apporte ma solidarité à ces frères avec qui j’ai toujours cheminé pour que cette question soit définitivement réglée », a expliqué Serigne Mbacké Ndiaye dans les colonnes de l’Observateur.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire