Quand Ama interrompt la formule magico-religieuse de Gouy Gui…

Ama Baldé de l’écurie Falaye Baldé, avec trois victoires, remporte haut la main, ce dimanche, le Tournoi Tnt de Excaf. Une troisième victoire acquise, dès les premières secondes, à cause d’une mauvaise prestation de Gouy Gui qui, au coup de sifflet de l’arbitre, a entamé son fameux diatt (formule  magico-religieuses pour neutraliser son adversaire). Hélas, l’enfant de Pikine ne lui a pas permis de s’adonner à son jeu mystique. Un coup de crochet du droit a amplement suffit pour l’envoyer à terre sans aucune autre forme de procès.

Que retenir de cette dernière affiche du tournoi? Sinon les amateurs sont restés sur leur faim à cause du manque de professionnalisme et de la médiocrité d’un  Gouy Gui qui a foulé aux pieds le règlement. Malgré les injonctions du Cng de lutte sur le respect du règlement, la dernière en date a été donnée par le chargé de sa communication, Thierno Kâ, ce week-end, mais Gouy Gui a passé outre. Un combat de lutte commence et s’arrête au coup de sifflet de l’arbitre, dit-on, dans ce milieu. Une règle universelle non?

En première heure, Tapha Tine classé 2e du tournoi, a expédié Zoss de fort belle manière.

6 COMMENTAIRES
  • Alassane

    tout simplement decevant

  • Fa

    Ama vraiment je t'aime bien mais yeufou tapete deug nga def. C'est un sport de combat de face to face mais dou ay aferou lambi golo.

  • DAROU

    GOUYGUI A CHERCHE LA MANIERE LA PLUS SIMPLE POUR CHUTER PARCEQU'IL ETAIT AU COURANT QU'IL ALLAIT PERDRE LE COMBAT .
    MBEUR MOGNOU DIEKOU DAFAY BERI AY FEM.

  • Yo

    Ama est un lâché gouye gui avait encore son protège dent dans la main donc dans touts les cas l'arbitre ne devait pas sifflé. Ama vraiment honte a toi frapper ton adversaire alors qu'il est retourné

  • blk

    Ama je te trouve assez fort pour faire face a Gouy gui… mais tayy affaire de ragal nga def serieuzma, combat de lutte diakarlo le.. soo yaakaarei ni DIATT meunn nalaa daanel tekil sa nguimb

  • oussou

    vive ama vive pikine les actes valent mieux que les paroles bne continuation

Publiez un commentaire