Annonces
publicité
Annonces
» » » » Premier League: Manchester City ne tremble pas...

Premier League: Manchester City ne tremble pas face aux Gunners (3-1)

Le leader Manchester City a remporté son dixième succès en onze journées de Premier League, ce dimanche, en prenant le dessus sur Arsenal (3-1), malgré le but d’Alexandre Lacazette.

La dernière défaite de Manchester City en compétition officielle remonte au 23 avril. C’était en demi-finale de FA Cup contre… Arsenal (2-1 a.p.). Les Gunners se sont ainsi présentés à l’Etihad Stadium avec l’ambition de faire tomber le leader de la Premier League. C’est raté. Malgré du déchet dans le jeu et un écart assez serré au tableau d’affichage, les Citizens ont largement dominé leur adversaire du jour (3-1).

Une fois n’est pas coutume, les hommes de Pep Guardiola ont manqué d’application dans le dernier geste. Le coach espagnol avait pourtant aligné cinq éléments offensifs, quand son homologue français Arsène Wenger préférait jouer la sécurité avec une défense à cinq. C’est De Bruyne, décisif dans les matches importants, qui a libéré les siens en deux temps. Après avoir repoussé une demi-volée du Belge, Cech n’a rien pu faire sur sa frappe croisée dans la continuité de l’action (1-0, 19e).

Avant cela, Sterling était tout proche de pousser le ballon au fond des filets sur un service trop profond de Sané (11e), parti dans le dos de Bellerin. Une vingtaine de minutes plus tard, l’ailier anglais négociait mal une situation de contre, à deux contre un, avec son coéquipier allemand (35e). Côté londonien, Ramsey butait sur Ederson au bout du temps aditionnel de la première période (45e+1). Rageant.

Au retour des vestiaires, Agüero, lui, ne tremblait pas au moment de transformer, avec l’aide du poteau, un penalty obtenu par Sterling (2-0, 50e). Lacazette, tout juste entré en jeu à la place de Coquelin, redonnait espoir aux Gunners (2-1, 65e), en inscrivant son cinquième but de la saison. D’autant plus que Cech sortait, dans la foulée, une parade de grande classe devant David Silva (68e). Mais le but de Gabriel Jesus, bien servi par David Silva malgré la position de hors-jeu du milieu espangol, mettait fin au suspense (3-1, 74e).

Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces