Premier anniversaire décès Amath Dansokho: Le PIT rend hommage à son leader historique

Premier anniversaire décès Amath Dansokho: Le PIT rend hommage à son leader historique

AMATH : UN AN DEJA !

Le temps qui passe conforte les militantes et militants du PIT quant à la justesse de plusieurs axiomes qu’avec Amath DANSOKHO ils ont eu à adopter.
Entre autres, la conviction que l’action politique, en lieu et place de péjorer les conditions de vie des peuples, devrait plutôt contribuer à inventer des solutions les meilleures pour améliorer le sort du plus grand nombre.

Ensuite, le fait qu’il n’y ait pas grand intérêt à se recroqueviller sur soi, en pensant que toute différence est égarement, danger, menace.
Enfin et sans être exhaustif, qu’il n’y a pas de difficultés que l’engagement, la constance, la rationalité et l’opiniâtreté ne puissent résoudre.

Parce qu’il avait cette foi en bandoulière, Amath DANSOKHO, des décennies durant, a été au cœur de la vie politique nationale. Avec lui, le Sénégal est allé de l’avant dans sa capacité à dénouer les problèmes politiques les plus aigus, des crises dont certaines profondes, menaçant la stabilité nationale et la légendaire convivialité des sénégalais.
Aussi et sans verser dans une glorification qu’Amath aurait été le tout premier à rejeter, le PIT rend hommage à cet excellent camarade dont tout atteste qu’il a eu, pour son pays, une
existence aussi pleine qu’utile.

Pour le PIT, l’héritage que DANSOKHO a laissé aux générations présentes doit être préservé.
A tout prix !
Il s’agit, pour tous ceux qui se mêlent de politique, d’avoir le sens des priorités, de développer celui de l’écoute, d’être attentifs au sort des plus faibles.
Il s’agit, également, d’apprendre à bâtir des convergences autour du socle que représentent les intérêts du plus grand nombre parce que, hors de là, aucune initiative politique ne peut prospérer dans la durée.

En cette période particulière durant laquelle le Sénégal, à l’instar de la quasi-totalité des autres
pays du monde, fait face à une séquence inédite qu’impose la pandémie de la Covid 19, la figure d’Amath se révèle particulièrement précieuse.
Pour conforter les sénégalais à continuer à chercher, ensemble, les meilleures solutions afin de faire face.

Pour leur permettre de tirer les meilleures leçons de ce qui se donne à voir dans la quasi totalité des pays voisins.
Pour continuer, en tant que peuple, à avancer résolument dans la voie des progrès partagés, de la paix civile et de la stabilité sociale.

Repose en paix Amath !

PARTI DE L’INDEPENDANCE ET DU TRAVAIL
PIT/Sénégal – Secrétariat du Comité Central

1 COMMENTAIRES
  • Abdoulaye Diallo

    qué DIEU l accueille au paradis firdaws

Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *