Palais présidentiel : Macky Sall met de l’ordre dans ses services

Photoreportage: Macky Sall est-il à bout de souffle ?

Le président Macky Sall a instauré un nouveau code de conduite au sein du Palais présidentiel, rapporte L’Observateur.  À travers deux notes de service signées le 23 octobre 2015, le chef de l’Etat siffle la fin de la récréation dans l’espace présidentiel.

La première mesure concerne la « régulation du flux au sein de l’espace présidentiel », car le président tient « à la quiétude, à la sérénité et à l’ordre dans l’institution ». C’est pourquoi, « il proscrit d’errer dans les couloirs et autres espaces de la présidence ou d’y tenir palabre sans raison pertinente ». Aux agents en service à la présidence, il est recommandé de « rester dans leurs bureaux durant les heures de service ». Pour le respect strict de ces règles, un dispositif technologique a été déployé. « Tous les couloirs et espaces divers de la présidence (excepté les bureaux) sont dotés d’un dispositif de surveillance, de sorte que tous les mouvements au sein de l’espace présidentiel sont quotidiennement consignés et appréciés.

Deuxième règle : elle concerne les membres du cabinet présidentiel. Désormais, les audiences et visites sont fixées en fonction des rangs. Car, le président estime, que » les audiences tous azimuts et de toute nature ont toujours été le prétexte d’une saturation de l’espace présidentiel ». Pour mettre fin à cette « image de palais Sandaga », Macky Sall a décidé que les ministres conseillers ont le droit à deux jours d’audience dans la semaine, à savoir les mardis et vendredis.

La troisième mesure concerne les horaires de travail. Pour cela, un dispositif électronique de pointage, de contrôle des absences, des retards et du temps de présence au service » a été mis en place.

1 COMMENTAIRE
  • diop

    mdrrrrrrr! senegalais khamoul loolou ! President Macky daal maala fan ! rirrrrr ! senegalais boko defoul nonou dou liguey ! trop de fainéants dans ce pays ! au nom de quoi une personne doit airer dans les couloirs et jardins à palabrer alors qu'elle est payée pour bosser pour le contribuable ? léégui gnouné dictateur la ! rebatass

Publiez un commentaire