Oustaz Taïb Socé  sur la recrudescence de la violence: « Il faut que la justice renoue avec la peine de mort »
PUBLICITÉ

Oustaz Taïb Socé sur la recrudescence de la violence: « Il faut que la justice renoue avec la peine de mort »

La recrudescence des cas d’homicides ainsi que des abus sexuels a fait l’objet d’une enquête du quotidien l’Observateur. Les cas de violences se sont multipliés et les victimes se comptent par centaine. Interrogé par le journal Oustaz Taïb Socé a prôné le retour à la charria et à l’application de la peine de mort pour venir à bout de ce phénomène. « La solution qui s’impose , c’est l’application de la Charia et cesser de penser que l’islam est barbare. Dieu est clément, s’il impose ces genres de punitions, c’est pour assurer la sécurité de l’homme. Malheureusement, avec les organisations de droits de l’homme et les sociétés civiles, il ne nous reste qu’à continuer de prêcher pour ramener les gens sur le droit chemin. Aussi, il faut que la justice renoue avec la peine de mort. Et que la Oummah islamique lutte pour instaurer la Charia au Sénégal », a expliqué Oustaz Taïb Socé dans les colonnes de l’Observateur.

PUBLICITÉ

5 commentaire

  1. Wakh deugg ngir YALLA

    Si la Châria était instaurée au Sénégal, tous les faux vendeurs d’or auraient la main ou la tête coupée.

  2. Wakh deugg ngir YALLA

    Si la Châria était instaurée au Sénégal, tous les faux vendeurs d’or auraient la tête ou la main coupée. Tous les sénégalais ne sont pas amnésiques.

    1. PAPE

      Est ce que tu peut certifier ce que tu dit?? espéce de con, meune nga watt lingay wakh??

  3. Sénégal Rekk

    C’est un ESCROC . Ce cretin hypocrite et prétentieux de Taib Socé .

  4. namory

    Sénégal rekk yow mii yay escroc CHARIA dou loi TAIB SOCE loi sunu borom la kouko bougoul di nga dokh thim leundeum fii abadane nak