PUBLICITÉ
aspt"
Ousmane Sonko, la droiture qui dérange (Par Biram Khoudia Lo)
PUBLICITÉ

Ousmane Sonko, la droiture qui dérange (Par Biram Khoudia Lo)

Le Sénégal est un pays de rencontre, mais de dialogue aussi. Le modèle social de nos jours ignore totalement nos valeurs culturelles et ancestrales qui prônaient le «se suffire de ce qu’on a» traduit par le mot «doylou» en Wolof. De nos jours, chacun tente par tous les moyens légaux et même illégaux de mener une vie au dessus de ses moyens.

Ceux qui nous gouvernent vivent dans des conditions qui atteignent ou dépassent celles des dirigeants des pays déjà développé. Un Président de la république du Sénégal est beaucoup plus riche que celui de la France. Macron n’ose pas affirmer une déclaration de patrimoine qui atteint un milliard de francs CFA. Nos présidents peuvent, sans vergogne déclarer un patrimoine de huit milliards sans sourciller. Alors que tout le monde sait que les salaires cumulés de toutes ses fonctions jusque là ne font pas un demi milliards. Nos ministres, ancien ministre et même certains députés distribuent des billets pour se taper une base politique. A la place des arguments ou d’un programme, on distribue des billets pour convaincre.

C’est ce que nous avons vécu depuis 1960 avec les socialistes et les démocrates. Cela a tellement fatigué et anéanti le peuple que ce dernier a fini par se détourner de la politique. La corruption, la concussion, l’achat de conscience, les commissions, les marchés illégaux, les surfacturations sont devenus monnaies courantes. Ceux qui sont riches deviennent de plus en plus riches et ceux qui sont pauvres, de plus en plus pauvres.

La solidarité disparaît au profit d’actes assortis d’intérêts. L’ami de longue date fait du chantage pour récupérer son prochain en misant sur ses difficultés. Même certains hommes de Dieu, supposées, qui sont chargés de former le peuple s’associent aux autorités étatiques pour ignorer les souffrances du peuple.

C’est en ce moment qu’apparaît un homme qui, affirme aisément qu’on ne peut lui reprocher cinquante francs alors qu’il évoluait dans un atmosphère ou circulaient des billets prêt pour corrompre. Ainsi. Il a pu impulser un changement d’approche : faire la politique autrement, faire les choses à notre manière, restaurer nos valeurs. Cela ne pouvait se faire sans attirer l’attention et susciter l’espoir chez les masses populaires. En même temps il est normal que les hommes qui avaient leur manière de faire la politique depuis 1960 tentent de le détruire pour continuer à exploiter le peuple.. Le pouvoir s’affole et met tout en branle pour arrêter cet élan patriotique.

Les complots fusent de partout. Les chasseurs de primes organisent des pièges pour livrer le colosse aux mains des adversaires. Les hommes politiques qui ont toujours sucer le sang du contribuable en érigeant le gain facile en modèle social s’offusquent en entendant dire que la richesse doit provenir de l’entreprise et non de la politique mensongère et propagandiste. Ceux qui ont l’habitude de s’enrichir sur le dos du contribuable s’affolent lorsqu’il voit le peuple plaider en faveur d’un révolutionnaire qui a fini de démystifier les jouissances terrestres parce qu’ayant une vision prospective qui intègre l’avenir des générations futures. Beaucoup de leaders politiques s’associent avec son parti afin de le conduire sur le chemin des vieilles habitudes politiciennes.

L’espoir du peuple se perd au fur et à mesure que les tiraillements s’amplifient. Beaucoup de dirigeants patriotes comme Mamadou Dia, Thomas Sankara ont été sacrifiés par des réactionnaires en collaboration avec l’oxydent pour des intérêts personnels et extérieurs. Mais aujourd’hui la révolution des moyens de communication a permis un éveil des consciences en mesure d’impulser une dynamique citoyenne garant d’un développement économique et social. Nous vivons dans un pays longtemps paralysé par un système adossé sur un modèle social tellement tordu qu’entendre le mot «droiture» fait trembler plus d’un et singulièrement les minorités gouvernantes injustement favorisées.

Cependant, le réveil risque d’être brutal et fatal pour ceux qui croient encore aux vieilles astuces longtemps anéanties par la nouvelle conscience citoyenne. La tournure VICA du nouveau monde risque de les surprendre désagréablement.
Par Biram Khoudia Lo

#BiramKhoudiaLo

PUBLICITÉ

14 commentaire

  1. sow

    Biram khoudia ragalale yalla quand l as tu connu pour pouvoir témoigner sur lui . Quel laudateur j espère que tu ne vises pas le poste de ministre de l éducation nationale au cas où le violeur deviendrait président

    1. Banda

      Vous aussi j’espère que vous n’êtes pas ou bien vous ne voulez pas insinuer le contraire de ses dires

  2. Aliou

    Si c’est enfreindre les lois pour aller se vautrer dans un salon de massage, ériger l’anathème, la désinformation, les insultes sont la norme oui alors je suis d’accord que c’est une nouvelle façon de faire de la politique. En fait je ne croyais pas possible que des gens qui se disent intelligents deviennent si inféodés à une personne qui n’a rien apporté de bon au pays qu’ils ont perdu tout sens de la mesure quand ils chantent ses louanges allant jusqu’à dire c’est un saint homme. C’est grave… Au fait qu’est ce qu’il pense de la rébellion casamançaise. Je sais c’est la question qui fâche ses laudateurs mais je la pose en sachant que j’aurais pas de réponse

  3. Ndiol

    Pffffffffffff

  4. joe

    WALLLAHI SONKO LA DROITURE QUI DÉRANGE

  5. Oussou

    L’auteur ne croit pas lui-même a tout ce qu’il a balancé comme balivernes.
    Normal…il cherche à soutenir son pote de Sonkomaniac.. car il sait qu’il est foutu… plus personne ne croit en lui … à part ses chiens de garde et Mr Biram… le pauvre , il est complètement paumé comme son expert en salon de massage : Mr Sonkomaniac.
    Oussou Bb… à ta place… je commencerai à créer un salon Pastafara de jacouzi

  6. ibrahima

    ki koumou yaab ! sonko est le pire des présidentiables ! aucune morale, menteur pervers, waxaal leneen .

  7. wo koy

    Bien sur que personne ne peut lui reprocher cinquante francs mais cinquante millions et plus oui. Nous tous agent des impots on se sait. A bon entendeur GO…

  8. bhrtt

    borome nopeu you teguale ndeyame yi di nirok ak violeur comme son mentor le sodomiseur bamou takheu poupe

  9. renéDiagne.

    intellectuellement malhonnête. voilà ce que vous êtes.

  10. af en colère

    Une droiture qui
    -laisse en rade deux épouses musulmanes pour une partie de jambe en l’air (consentie ou non)
    -installe la confusion dans l’esprit de certains jeunes les incitant à la violence ,la destruction de biens souvent acquis après plusieurs années de labeur et la mort .
    -accuse sans preuve pour survivre politiquement
    -nie la vérité pour échapper à la vindicte populaire
    -se prend pour un grand musulman auprès des chefs religieux mais n’hésite pas à forniquer.
    -se déplace en plein couvre feu sans aucune
    urgence.
    Où est la droiture ?
    Si c’est cela la droiture souffrez que l’ensemble de la population soit tordue et qu’elle ne puisse avoir confiance en votre droiture pour vous confier son destin .On n’aime pas les aventures ni les aventuriers.

  11. af en colère

    Si Sonko est la droiture nous préférons la torsion !
    Fieffé menteur ,haineux aigri par ses échecs

  12. Lui

    Le viol est un droit pauvre con

  13. ....

    ousmane sonko ou les délires et fanfarnnades d un petit prétentieux de merde

    Donc ce petit merdeux croit que les sénégalais sont à sa botte et que d un claquement de ses doigts il les fera sortir pour brûler le pays et l installer au pouvoir , lui

    Cet individu a perdu tout sens de la mesure et de la réalité et n a aucun respect pour les gens

    Mais son appel à l insurrection ne s adresse pas rééllement aux sénégalais mais aux rebelles disséminés un peu partout dans dakar

    Sa haine , sa détestation de macky sall et son obsession du pouvoir l ont rendu complétement fou maintenant

    Ce type ne reculera devant rien et est prêt à tout pour assouvir son obsession

    Et quiconque se mettra en travers de sa marche forcée vers le palais il te tue , même sa propre mére

    Ce ndialo kat qui n a que l insulte de macky et l adultére comme programme a carrément perdu les pédales et ça va empirer

    Kouma saggaa ak yowit