Nouveaux compteurs : La Senelec explique la hausse « anormale » des factures d’électricité à Grand Médine

Nouveaux compteurs : La Senelec explique la hausse « anormale » des factures d’électricité à Grand Médine

La Société nationale d’électricité (SENELEC) indique, dans un communiqué transmis mardi à l’APS, que seuls 10% des 1.091 clients de Grand-Médine, facturés avec les nouveaux compteurs, ont vu leur consommation d’électricité connaître « une évolution anormale de plus de 50% ».

Une partie de la clientèle de ce quartier situé dans la banlieue de Dakar « conteste […] la facturation du bimestre juillet-août 2014, qu’elle juge excessivement élevée », selon la société d’électricité.

La SENELEC explique avoir procédé, avec le consentement des populations et dans une démarche participative, à la pose de 1.200 compteurs, dans ce quartier.

Ces appareils font partie du lot de compteurs de nouvelle génération acquis par la société d’électricité, grâce à un financement de la Banque mondiale, affirme-t-elle, déclarant en avoir installé 35.000, à travers le pays.

En réponse à la vague de contestation qui s’élève à Grand-Médine, où certains se plaignent de la hausse de leur facture d’électricité, la SENELEC soutient que « 67% des clients ont une consommation qui a régressé ou évolué de moins de 10% ».

Elle indique que « 23% des clients ont une évolution comprise entre 10 et 50% correspondant à la moyenne habituelle enregistrée en cette période de chaleur ».

Seuls « 10% des clients [dotés des nouveaux appareils] ont une évolution anormale de plus de 50% », précise la SENELEC.

Elle explique que ces conclusions résultent de l’analyse faite après les résultats concernant les 1.091 clients facturés avec les nouveaux compteurs, en attendant de passer au pré-paiement.

En comparaison de la même période de l’année dernière, la société d’électricité dit en effet avoir constaté que « 511 clients, soit 47%, ont vu leur facture stagner ou baisser, et 220 clients, soit 20%, ont vu leur facture évoluer entre 0 et 10 % ». « Et 251 clients, soit 23%, ont vu leur facture évoluer entre 10 et 50%. »

Elle signale aussi que « 87 clients, soit 8%, ont vu leur facture évoluer entre 50 et 100% ». Au même moment, « 22 clients, soit 2%, ont vu leur facture évoluer entre 100 et 200% ».

La SENELEC promet toutefois de mener une « vérification des index relevés chez les clients concernés, pour s’assurer qu’il n’y a pas d’erreurs de relève ou de saisie ». Elle s’engage à procéder à leur « redressement, le cas échéant ».

Elle dit par ailleurs « avoir constaté qu’un nombre important des anciens compteurs déposés comportait des anomalies et des corps étrangers pouvant perturber leur fonctionnement et engendrer des pertes ».

avec Aps

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire