PUBLICITÉ

Ndiassane: L’histoire jamais contée de Cheikh Bou Kounta et son père…

En prélude u gamou de Ndiassane (baptême du prophète) qui sera célébré ce samedi 16 novembre, nos confrères de Walftv ont réalisé un documentaire sur la vie de Cheikh Bou Kounta.

Fils du fondateur de Ndiassane en 1883, l’ancien Khalife général des Khadr est né en 1840 à Ndank prés de Ngakh Mékhé. Des milliers de fidèles venant de l’intérieur du pays  et surtout de l’Afrique de l’Ouest sont attendus dans la capitale spirituelle de la Qadiriyya à deux (2) kilomètres de Tivaouane.

De Mame Bounama à Serigne Bécaye Kounta

Pour rappel, après la disparition du fondateur de la cité religieuse de Ndiassane, Mame Bounama Kounta, en 1803, c’est Cheikhal Bécaye Kounta qui héritera du khalifat des «Akhloul Kountiyou» du Sénégal, de l’Afrique et de la diaspora, qu’il dirigera pendant 15 années.

Serigne Sidy Yakhiya Kounta

Il est remplacé par Cheikh Sidy Lamine Kounta, dont le règne durera 44 ans. Ce fut ensuite au tour du père du défunt khalife, El Hadji Mamadou Kounta, de présider aux destinées de la communauté khadriya pendant deux ans et demi, avant de passer le témoin à Serigne Sidy Yakhiya Kounta, qui restera 11 ans et 6 mois à la tête du khalifat.

L’actuel Khalife, Serigne Bécaye Kounta

Après lui, la charge est revenue à Baye Bouh Kounta, le dernier fils de Mame Bounama Kounta, qui dirige la tarikha durant 15 années, avant de céder la place au plus âgé des petits-fils de Mame Bounama Kounta, El Hadji Mame Bouh Mamadou Kounta, rappelé à Dieu récemment . Il a été remplacé à la tête du khalifat par Serigne Bécaye Kounta, fils du premier khalife de Ndiassane, Cheikhal Bécaye Kounta,rapporte Le Quotidien.

Cheikh Bou Kounta Mame Bounama Kounta
whatsapp 294
Annonces

Publier un commentaire