PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Fakha Touré Ousmane Tanor Dieng - "Maintenant je vous raconte mon rêve" (Par Fakha TOURÉ)

« Maintenant je vous raconte mon rêve » (Par Fakha TOURÉ)

Je peux vous raconter mon rêve deux mois après le retrait discret de notre Maître.

Ce rêve que j’ai fait après l’élection présidentielle de 2007 qui, malgré la non qualification de notre CHAMPION au second tour lançait la reconquête programmée du pouvoir;

Ce rêve que j’ai fait après le congrès de 2007 qui lançait le Nouvel Élan consacrant le déploiement de la vision de Ousmane Tanor Dieng, le visionnaire;

Ce rêve que la Présidence Macky Sall n’a pas détourné, parce que rêvé à nouveau.

Ce rêve que SG comme nous l’appelions affectueusement avait systématisé, planifié et décliné au détour d’un cours magistral présenté le 7 juin 2014 dans la mythique salle du congrès de la maison du Parti socialiste Léopold Sédar Senghor, au XVe congrès ordinaire.

Je vous raconte maintenant ce rêve!

J’avais vu en rêve Ousmane Tanor Dieng prononçant un rapport introductif d’un XVIe congrès ordinaire. Que dans ce rapport, il précisa nettement la solidarité générationnelle, véritable symbiose dans laquelle tous les âges se côtoient.
Mon rêve enfin était de voir notre Maître Ousmane Tanor Dieng, du haut de ses 77 ans (l’âge qu’il allait avoir en 2024), avec son légendaire sourire sincère, familier à tous, assis à la première loge, supervisant la prestation de serment d’un des siens devenu Président de la République et conduisant les destinées du pays.

Mon rêve était de voir OTD regardant un de ses hommes traduisant sous son regard exigeant, sa vision du Sénégal devenu un pays pétrolier et gazier, donc un Sénégal avec un nouveau statut, de nouveaux enjeux et un positionnement géopolitique et géostratégique nouveaux.

C’était ça son souhait. C’était ça son combat. C’était ça qui mobilisait toute son énergie. C’était pour cela qu’il n’a pas pu profiter pleinement du repos qu’il méritait. C’était ça son idéal. Mais le Tout Puissant, Allah SWT, Seul Détenteur du décret Divin en a décidé autrement. Nous acceptons sa décision et prions qu’il Élève notre Maître au rang de ses Élus et Accueille son âme au Paradis Firdaws pour que, de l’au-delà, il continue à observer avec satisfaction, ses poulains que nous sommes.

Après le rêve, place à mon souhait!

Mon souhait est de voir, aujourd’hui la famille politique de Tanor unie comme un seul homme pour veiller sur son héritage politique, parachever son travail, matérialiser sa vision futuriste.
Mon vœux est maintenant de voir cette jeunesse débordante d’énergie et d’engagement constituer la véritable force, le fer de lance qui accompagnera le Parti socialiste dans tous ses combats et toutes ses conquêtes.

Mon vœux est aujourd’hui d’assister à une véritable union des cœurs et des esprits entre toutes les générations( sages, adultes, cadres, femmes, universitaires, jeunes, étudiants) pour que notre parti continue à être ce cadre de réflexion, ce creuset de l’excellence et de partage pour un SÉNÉGAL meilleur.

N’abandonnons jamais parce que comme disait François Mitterand, « il y a toujours un avenir pour ceux qui pensent à l’avenir. » pensons donc à l’avenir!

C’est de cette façon que nous rendrons fier celui qui s’est battu jusqu’à son dernier souffre pour son pays, pour la République, pour nous, pour ses siens pour l’idéal socialiste.

* Porte parole du mouvement national des jeunesses socialistes

Fakha Touré Ousmane Tanor Dieng
Annonces

Publier un commentaire