Macky à Génève : Pastef Suisse saisit l’ONU et l’OMC dans une correspondance …

L’arrivée du président Macky Sall à Genève a suscité une réaction de Pastef Suisse. Le mouvement a pris l’initiative d’adresser des courriers au Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme ainsi qu’à la Directrice Générale de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

Les courriers ci-dessous:

À Monsieur Volker Türk, Haut commissaire des nations unies aux droits de l’homme

Objet: venue de Macky Sall au 75eme anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme

Cher Monsieur,
Nous avons été informés que le Président de la République du Sénégal, Monsieur Macky SALL, prendra part au 75 eme anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme qui portera sur le thème « l’avenir des droits humains, de la paix et de la sécurité »; il devra même y faire un discours.

Nous vous rappelons que depuis deux ans notre pays a enregistré plus d’une cinquantaine de jeunes tués, plusieurs centaines de personnes blessées et plus de 2000 détenus politiques ; ces hommes et ces femmes étant juste assoiffés de démocratie et de libertés.

Une répression sanglante sans précédent s’abat sur le peuple sénégalais.

Le comité des droits de l’homme des nations unies a fait un communiqué le 13 Juin 2023 pour réclamer une enquête indépendante après la mort de 16 manifestants lors de la révolte populaire des 1er et 2 Juin 2023. Jusqu’à présent cette requête est au point mort!

On a également pu noter la présence de milices privées armées aux côtés des forces de l’ordre ; elles ont servi à mater le peuple.

L’ultime acte ignoble a été l’utilisation d’enfants comme boucliers humains par les forces de l’ordre.

Depuis mai 2023, l’opposition sénégalaise peine à obtenir une autorisation de manifester, rétrécissant ainsi l’espace civique.

Le peuple sénégalais est en permanence opprimé

Depuis juin 2023, Ousmane Sonko, leader de l’opposition sénégalaise se trouve dans les liens de la détention en usant de motifs fallacieux visant à le placer sous guillotine politique et à l’écarter de l’élection présidentielle de février 2024.

Ousmane Sonko fait face à une justice instrumentalisée en permanence par l’exécutif, altérant ainsi le principe de séparation des pouvoirs.

Une décision du tribunal de grande instance de Ziguinchor avait requis la réintégration du Président Ousmane Sonko dans le fichier électoral, ce que la direction générale des élections, sous la tutelle du ministère de l’intérieur a refusé d’exécuter.
Il est également bon de rappeler la décision de l’union interparlementaire du 27 Octobre 2023, recommandant le respect des droits politiques du chef de l’opposition ousmane sonko et du principe d’inclusivité dans une élection. Elle a également décidé d’envoyer une délégation sur place pour s’enquérir de la situation de Monsieur Ousmane Sonko.

D’ailleurs le Sénégal vient d’être classé comme pays répressif dans le classement mondial sur les droits civiques, s’ajoutant ainsi au mauvais classement sur la liberté de la presse et la démocratie. Notre pays passe d’une démocratie imparfaite à une démocratie hybride.

Vous connaissant profondément attaché aux valeurs démocratiques et de respect des droits humains, nous souhaiterions à défaut de boycotter le discours de Macky Sall, de l’interpeller sur l’état catastrophique des drois humains et des libertés au niveau du Sénégal
Dans l’attente d’une suite favorable, veuillez recevoir Monsieur Türk, l’expression de nos cordiales salutations

À Madame Ngozu Okonjo-Iweala

Objet: invitation de Macky Sall par l’OMC

Chère Madame,
Nous avons été informés de votre invitation à Monsieur Macky Sall, Président de la République du Sénégal pour s’adresser au conseil général de l’OMC.

Nous vous rappelons que depuis deux ans notre pays a enregistré plus d’une cinquantaine de jeunes tués, plusieurs centaines de personnes blessées et plus de 2000 détenus politiques ; ces hommes et ces femmes étant juste assoiffés de démocratie et de libertés.

Une répression sanglante sans précédent s’abat sur le peuple sénégalais.

Le comité des droits de l’homme des nations unies a fait un communiqué le 13 Juin 2023 pour réclamer une enquête indépendante après la mort de 16 manifestants lors de la révolte populaire des 1er et 2 Juin 2023. Jusqu’à présent cette requête est au point mort!

On a également pu noter la présence de milices privées armées aux côtés des forces de l’ordre ; elles ont servi à mater le peuple.

L’ultime acte ignoble a été l’utilisation d’enfants comme boucliers humains par les forces de l’ordre.

Depuis mai 2023, l’opposition sénégalaise peine à obtenir une autorisation de manifester, rétrécissant ainsi l’espace civique.

Le peuple sénégalais est en permanence opprimé

Depuis juin 2023, Ousmane Sonko, leader de l’opposition sénégalaise se trouve dans les liens de la détention en usant de motifs fallacieux visant à le placer sous guillotine politique et à l’écarter de l’élection présidentielle de février 2024.

Ousmane Sonko fait face à une justice instrumentalisée en permanence par l’exécutif, altérant ainsi le principe de séparation des pouvoirs.

Une décision du tribunal de grande instance de Ziguinchor avait requis la réintégration du Président Ousmane Sonko dans le fichier électoral, ce que la direction générale des élections, sous la tutelle du ministère de l’intérieur a refusé d’exécuter.
Il est également bon de rappeler la décision de l’union interparlementaire du 27 Octobre 2023, recommandant le respect des droits politiques du chef de l’opposition Ousmane sonko et du principe d’inclusivité dans une élection. Elle a également décidé d’envoyer une délégation sur place pour s’enquérir de la situation de Monsieur Ousmane Sonko.

D’ailleurs le Sénégal vient d’être classé comme pays répressif dans le classement mondial sur les droits civiques, s’ajoutant ainsi au mauvais classement sur la liberté de la presse et la démocratie. Notre pays passe d’une démocratie imparfaite à une démocratie hybride.

Vous connaissant profondément attaché aux valeurs démocratiques et de respect des droits humains, nous souhaiterions à défaut de sursoir à cette invitation , d’interpeller Monsieur Macky Sall sur l’état catastrophique des drois humains et des libertés au niveau du Sénégal
Dans l’attente d’une suite favorable, veuillez recevoir Madame Okonjo-Iweala, l’expression de nos cordiales salutations

Pastef suisse

41 COMMENTAIRES
  • Lamine Diop

    Sans doute nos compatriotes très disciplinés vont prévoir un accueil chaleureux et mémorable pour le féliciter pour sa gouvernance vertueuse, sobre dans le strict respect des fondamentaux démocratiques d’un état de droit.
    Dommage que nos FDS et le Procureur de la République ne peuvent être de la partie.

    • Barode

      les dernIeres elections legislatives au niveau de la DIASPORO ont tout dit.

      MACKY SALL peut tromper nos compatriotes de la campagne senegalaise, mais ceux qui habitent les villes et la disapora, il na même pas pu avoir 25 %.

      la disapora a voté en general á 75 % l’opposition.

      un acceuil triomphale ne veut donc pas avoir lieu.

      • niul

        Less wekhoul, relis bien le post.

      • Lamine Diop

        Il faut lire les trois dernières lignes !
        Il faut juste espérer qu’il va avoir un accueil aussi grandiose que celui qu’il a reçu quand il est allé aux Nations Unies aux USA.

  • Modou Fall

    Domou sarap ndeyame bi de beugue voyage rekk ndakh badolo la. Waye defoul si rewe mi loumouye lambar lambari.

    • Diallo

      Sa ndeye dou wakh lingua wakh ni sa baye idiots vous devez tous passes devant un peleton d execution pour que les gens se reposent de vos idioties rew ba doff tu es vrai cretin tu insulte le president de la republique?si tu n etais un pd tu allais l insulter a visage decouvert yanshakh name

    • Diallo

      @Modou fall si tu ne fais pas attention ,du senegal je suis en mesure de contacter mon marabout a Labe en Guinee et tu peux le regretter. C’est tout ce que j’ai a te dire nous les guinees savons pas les thiakhaneries de con

      • ardo

        Guinéens mon frere. Nous nous croyons en DIEU.
        l’homme blanc nous tape le derriere deouis plus de 400 ans, si vos fétiches pouvaient faire qulque chose SAMORY ne serait pas tué.
        Arrettons ces conneries….C’est pour cela l’afrique n’avance pas.

  • Laye

    « Pastef Suisse »????? 😂😂😂😂😂

  • S8t Beauté

    Pastef Suisse est composé de personnes aigries,frustrées.
    Le PR mérite un accueil chaleureux pour toutes ses réalisations remarquables.
    Un regret:il a tardé à freiner ces perturbateurs de Pastef qui veulent brûler le Sénégal.

    • Barode

      les dernIeres elections legislatives au niveau de la DIASPORO ont tout dit.

      MACKY SALL peut tromper nos compatriotes de la campagne senegalaise, mais ceux qui habitent les villes et la disapora, il na même pas pu avoir 25 %.

      la disapora a voté en general á 75 % l’opposition.

      un acceuil triomphale ne veut donc pas avoir lieu.

    • Franky

      Et du mfdc des espèces d asylanten traîtres et complexés.

  • Laye mou ndaw

    Ces gens du Pastef sont une honte pour le Sénégal. Les ambassades et organismes savent pertinemment que ce sont les turpitudes de Ousmane Sonko sont à la base de ces crimes.
    Lui, par contre ne se rendra jamais en Europe ou aux USA, parce qu’il sera arrêté des qu’il mettre un pied sur le sol européen. Un dossier bien ficelé avec des preuves et appels répétitifs à l’insurrection et au meurtre est déjà à la CPI et dans tous les organismes des droits de l’homme sérieux.

    • ardo

      Tu me fais rire mon frere. SONKO avec la CPI?
      OK, Sonko a donné ordre au FDS de tirer sur les 50 jeunes senegalais…..Ray nga ma.
      Je croyais que tu parlais de macky sall benno

  • Daouda

    Pastef n’existe plus sur la planète 😂😂😂

    • ardo

      mais dans le coeur de millions de senegalais.

      Un candidat de PASTEF ou soutenu par l’esprit PASTEF battrait AMADOU sans Probleme.
      Et c’est pour cela Macky sall ne prendra aucun risque, tout ce qui sent PASTEF, sera stoppé. Et il ( MACKY SALL sait pourkoi).

      AMDOU ne tient pas le poids.

      je ne suis pas de PASTEF, mais cette idée d’un nouveau senegal nouveau m’a infectés et infecté beaucoup de mes amis voisins. je le sens..dans mon environnement…

      Et cela fait peur.

      • khadim

        Affirmatif mon cher je suis d avis qvc vous. Le Sénégal va changer par A ou par B et ça les gars le savent bien. Je suis actuellement au meeting de Amadou à Paris, C san engouement les étudiants sont pas entre 30 e d’autres 50 euro pour venir se masser dan la slle

        • Lamine Diop

          On dirait que Barba Ngome n’est plus de la partie.
          C’est comme si la justice américaine est entrain de faire son travail.

          Quand Macky venait en Angleterre Barba payait jusqu’à €400 pour faire venir des gens depuis l’Europe pour applaudir Macky.

          La fin du nguékté est proche.
          Le Sénégal est à la croisée des chemins et le crépuscule des béni oui oui va bientôt finir.

  • Sow

    Ils sont vraiment ridicules ces ex pastefiens vos correspondances seront rangées dans les tiroirs puisque vous n existez plus

  • sada

    les ex pastefs president macky sall amna diane ndey yam les chien ousmane sonko president macky sall dou chien comme ibiliss ousmane sonko les ex pastefs sonko ne sera jamais candidat predentiels si seneal

  • Domada

    Le chien 🐕 aboie la caravane passe 😂. Merci au Président Macky Sall pour vos énormes réalisations et votre amour pour le Senegal 🇸🇳. Le peuple sénégalais est fier de vous, machalah. RIP pastef, ex parti terroriste vomi par le peuple sénégalais 😂😂😂

  • Diallo

    Vous etes malades?vous n existez plus au Senegal toujours dans votre role de salir votre pays vous ces gens que vous adressez votre lettre pour des imbeciles?vous croyez qu ils ignorent le trubulant du Senegal?c est pas Macky qui brule le Senegal ce sont plutot vous et vos idiots de militants arretez de vous passes pour des vistimes depuis que vous etes en tole le pays est devenu calm les gens vont a leurs boulot personne n a peur de sortir de chez soit arretez d emmerder les gens vos doleances ne passerint pas wassalam

  • NDIAYE

    Macky Sall,N, EST PAS Un démocrate, c’est un chef de clan

  • Teuf

    Les sénégalais ne laisseront jamais ce pays aux mains de ces arrivistes assoiffés de pouvoir et de blé.😂😂😂

  • BAXAM

    IL FAUT BIEN ÉCRIRE EX PASTEF
    EX PASTEF PARTI DE MERDE DE MANIPULATION ET DE BANDITISME

  • Aziz

    Oui Daouda, Pastef n’existe plus dans ce Monde ! Il a été remplacé un nouveau parti qui s’appelle l’EX-Pastef, beaucoup plus puissant et populaire que le parti étranglé illégalement par Macky et Antoine jusqu’à ce que mort s’en suive ! ! Ce nouveau parti qui a obtient plus de 04 millions de parrains !

    • Binaa

      ou plutôt 400 milles parrains + ceux de l’opposition radicale, à eux tous, 1million au grand maximum.

  • Binaa

    Comble de l’ironie, c’est ce parti dissous, à l’origine d’actes terroristes ayant entraîné la mort, qui croit pouvoir se faire entendre au-delà de leur petits cercles d’inconditionnels ou des conspirationnistes (Juan Branco) affiliés à leur leader.
    Quand comprendront-ils que c’est Sonko qui est perçu comme violent, antidémocrate et insurrectionnel par la communauté internationale.
    Ils sont pitoyables.

  • H B

    Se servaient des enfants comme boucliers ? Donc ces forces de l’ordre avaient des combatants en face? LES FORCES DE L’ORDRE SONT SENSEES PROTEGER LES CITOYENS.Ils ne laisseront personne troubler la quiètude du peuple.Ecrire pour dire que les forces de l’ordre avaient des enfants comme boucliers en face de vous.Vous vous discréditez, rien qu’en une phrase.

    • ardo

      La photo des FDS , utilisant les enfants comme bouclier , tout le monde l’a vue.

      Tu es d’ou? du ESWATINI?

  • PATRIOTE

    LES EX PASTEFIENS N ONT PAS VERGOGNE .
    TOUS SAVENT QUE TOUT EST FINI MAIS ILS CACHENT LA VERITE AUX MILITANTS POUR COLLECTER DE L ARGENT .
    L’ETAT DOIT CLASSER PASTEF DANS LA LISTE DES MOUVEMENTS TERRORISTES ET LES SENEGALAIS DOIVENT EN FINIR AVEC EUX , ILS SONT TRES DANGEREUX .
    L ETAT DOIT FICHER TOUS LES MILITANTS ET LES TRAQUER PARTOUT

    • ardo

      Tu risquerais de ficher plus de 13 Milliosn de senegalais militants et sympathisants…..
      PASTEF est un ESPRIT…..

      • Binaa

        13 millions de militants, laissez-nous rire. Est-ce que ce sont les mêmes 13 millions qui se sont mobilisés pour les casserolades, les procès et les arrestations de Sonko depuis mars 2021 ? Dans ce cas, il faut diviser par 1000 (ça fait 13 milles). Vous faites plus de bruit sur les réseaux que dans la vraie vie. Thieyy

  • deugrekk

    Quand un pays lance un satellite alors que sa distribution d’eau, d’électricité et d’internet est de mauvaise qualité et très instable, c’est le monde à l’envers ! Le plus grave c’est qu’il y a même pas le moindre débat sur la question ! Les sénégalais en savent beaucoup moins que les européens et les américains ! A quoi servira-t-il d’autant que l’accès à l’information est fermé au public ! Tout est filtré par Macky Sall et son Gouvernement ! Le satellite appartient à un autre monde, celui de communication, de l’information partagée et de la connaissance démocratisée ! Quand on peut fermer ses Universités pendant six mois pour des raisons politiques, a-t-on le droit de lancer un satellite si miniaturisé soit-il ! Un satellite est incompatible avec l’ambiance d’un pays comme le Sénégal que Macky Sall a transformé en pays de magouilles, d’insultes, de détournements, de triches, de malversations, de divisions sociales, etc ! Un pays qui peine à sortir du Moyen Age !

    • Binaa

      C’est Sonko qui a installé les insultes et la division dans le paysage politique sénégalais.
      Si l’UCAD est fermée, c’est en raison des dégâts considérables qui ont été causés par les partisans de Sonko. etc.
      Le satellite est facteur de développement, comme le sont toutes infrastructures qui ont été financées ces dernières années. Plus d’infrastructures = plus d’investissement = plus de revenus pour l’état = plus de redistribution en direction des populations. Le désaccord partisan ne justifie de calomnier et de dire n’importe quoi, combattez sur les idées, le bilan et la logique du PSE.

  • Deug

    Lemeilleur president africain,pastef est ignoble,votre chef ,le rat est dans le trou.Le senegal est en paix parceque ce fauteur de troubles ,le mitomane est dans le niouf.La republique a ses fondenents,qui s’attaque à ces fondements le paie chèr.Vive Son excellence Macky Sall

  • SENEGALAIS

    PASTEF N EXISTE PLUS ALLEZ VOUS REPOSER BANDE DE NULLARD TOUS LES PAYS DE CE MONDE SAVENT CE QUI S EST PASSER AU SENEGAL. BANDE DE LARBINS ALLEZ OUSTE…TCHIIIMMM

  • Ndiaye

    Unitaire de polémiquer le responsable de ses émeutes votre fameu guide qui prônait le gatsa gatsa est arrêté et emprisonné ,depuis lors le Sénégal est devenu comme avant tel qu on connaissait ce beau pays.

  • Ndiaye

    Macky pour toujours les imbéciles ont tout tenté et n ont pas réussi et ils ne réussiront pas Amadou Ba va gagner des le premier tour inchallah

  • Sénégal rekk

    MACKY SALL EST UN VRAI MOR NDAJÉ, il pisé ses fasses partout dans cérémonies, il est toujours present.de quoi Macky Sall à til peur pour rester au Sénégal, il est toujours dans les airs.THIEUY REUBEUSS, IL EST DUR POUR UN HOMME QUI ETAIT AU POUVOIR

  • Amadou Demba Dieng

    C’est quoice délire ?:Pastef ou Ex tout est out.Le Sénégal ne remerciera jamais assez Adji Sarr pour avoir permis de démasquer un psychopathe qui utilisait une formation comme cheval de Troie afin de désintégrer le Pays pour le vendre à la mafia international. Heureusement le Sénégal est béni d’Allah.La place de Pastef et son dirigeant est les oubliettes dans les poubelles de l’Histoire.

Publiez un commentaire