Livre: L’ouvrage de Thierno Alassane Sall qui noie le gouvernement dans le pétrole …!

Livre: L’ouvrage de Thierno Alassane Sall qui noie le gouvernement dans le pétrole …!

Dans son livre « Le protocole de l’Elysée : confidences d’un ancien ministre du pétrole », Thierno Alassane Sall est  revenu en long et en large sur les échanges houleux entre lui et le président Macky Sall, lors du Conseil des ministres du 29 mars 2017, au sujet des contrats pétroliers signés avec la compagnie française Total.

Imbroglio 

Dans ce brûlot qui traite de plusieurs thèmes dont son passage dans le gouvernement en tant que ministre du Pétrole, il revient en détail sur bien des questions qui ont défrayé la chronique autour de la gestion du pétrole et du gaz sénégalais, des questions, qui ne sont toujours pas claires dans l’esprit des Sénégalais.

Les révélations

« Le président avait relancé le dossier Total, à l’occasion du Conseil des ministres du 29 mars 2017 où, mettant dans sa voix toute l’autorité de sa fonction, il m’avait dit : « Je vous ordonne de donner le permis à Total. Je n’ai pas besoin de vous expliquer les questions de souveraineté », a-t-il révélé dans son livre, qui fait près de 500 pages.

L’offre de Total

L’ancien ministre de l’énergie précise: « Les questions de souveraineté ou toute autre arrangement occulte ne figuraient pas dans le Code pétrolier qui, en aucune occurrence, ne dispense le président d’observer ses dispositions », a répondu, dans la foulée que «Total a soumis une offre moins avantageuse pour le Sénégal que les concurrents. Je ne vois pas comment on peut lui octroyer le permis. »

La main mise du chef de l’Etat

A l’époque, Thierno Alassane Sall avait répondu au chef de l’Etat Macky Sall:  » Je ne comprends pas. Pourquoi avez-vous accepté d’autres offres après le protocole signé avec Total ? ». Mais, Macky lui indique de donner le permis à Total. « Donnez le permis à Total. Ce sont des instructions ! »

L’oeuvre de TAS

Dans son livre intitulé: « Le protocole de l’Elysée : confidences d’un ancien ministre du pétrole », le président de la République des Valeurs parle du pétrole, du gaz, de la vérité, des valeurs, de Mahammad Boun Abdallah Dionne, des explications non convaincantes de Aly Ngouille Ndiaye, des excès de colère de Macky Sall, de l’implication inacceptable de l’Elysée, entre autres. Ainsi, les fourberies du ministre Farba Senghor à Libreville, et des révélations croustillantes mettant en scène des ministres importants dans le dispositif, décrivant ainsi l’actuel régime comme une constellation de leaders plus affairistes que patriotes à la solde de la France.

14 COMMENTAIRES
  • Le veilleur

    Je n’ai pas encore lu le livre pour faire mon propre jugement mais le salue l’initiative de cet ancien ministre du pétrole. Il faut que ceux qui ont été aux affaires, écrivent leurs mémoires pour le grand bien de notre nation. Ainsi, l’histoire retiendra

  • Malick Diallo

    ce monsieur doit foutre le camps nos seulement son frere est impliquer dans les affaires du petrole un acte indigne de sa part est blanchi a une justice malhonnete ou les mains de la justice sont lier parce president malhonnete un vraie arriviste qui a desu tous les senegalais consciens qui veulent quelque chose. finie la paguaye

  • tas

    Il a fallut qu’on te foute dehors pour dénoncer et révélez des échanges de sms , si tu n’as rien à faire ou dire tu la ferme petit prétentieux et gros con de haineux et rancunier

    • Mamadou Lamine drame

      C’est dommage pour Mr Thierno Alassane Sall, un garçon intelligent et brillant pour avoir toujours bien maitrisé ses dossiers. La parution de ce brûlot qui ne révèle que des secrets d’état ne fait que le desservir. Il a démontré son manque de culture de l’état. Il n’a vraiment pas la dimension d’un homme d’état comparativement à feu Djibo ka et feu Ousmane Tanor Dieng, lesquels en savent trop sur des secrets d’état, mais jamais ils n’ont été amenés, quelles que soient les circonstances ,à étaler sur la place publique au point de les emporter dans la tombe. J’ai encore souvenance de la séance de dédicace du livre de Abdou Latif Coulbaly sur l’assassinat de maître Seye. En prenant la parole, feu Djibo ka avait déclaré en savoir trop de choses sur l’affaire mais pour rien au monde il n’en pipera jamais mot. C’est ça un homme d’état. Malgré tout ce qui l’opposait à Abdou Diouf, Djibo avait gardé le silence sur des dossiers épineux de l’état. Ousmane Tanor Dieng, muet comme une carpe, n’en parlons pas.
      il faut que Thierno alassane Sall fasse profondément son introspection en battant sa couple et être plus circonspect sur les affaires de l’état. Ce qui m’a surtout révulsé c’est son manque de constance et de cohérence. En effet dès le début de l’affaire Timis /Alioune Sall, Thierno Alassane Sall, en tant ministre de tutelle, était toujours monté au créneau pour laver à grande eau Alioune Sall. N’étant plus ministre, il a varié dans ses discours en tournant casaque . J’ai suivi avec une attention religieuse tout ce qui touchait à l’affaire franc timis pour connaître la vérité. Jamais je n’ai entendu ce Monsieur Thierno Alassane dire de choses compromettantes sur Franc timis ou sur Alioune SALL. Il me rappelle un certain Guillaume Soro, ancienne éminence grise de ouatara, qui , pour avoir perdu la confiance de ouatara, s’est empressé de se rapprocher des adversaires de son ancien mentor en allant jusqu’à passer le week-end au fief de bedie a daoukouro ou rencontrer gbagbo et blé boudé à la Haye. À quelle fin ? Finalement il a tout perdu : Ouattara l’avait mis en quarantaine, Gbagbo et son poulain qui ne sont pas nés de la dernière pluie, sont assez avertis pour en faire un allié. Soro l’ayant appris à ses dépens, est devenu un pestiféré dont tout le monde se méfie.
      thierno Alassane Sall n’est pas sans savoir qu’il est en alliance avec certains politiques très futés voire retors au point qu’ils se méfieront toujours de lui sans lui avoir manifesté. Il demeure le plus grand perdant car son livre n’apporte rien à personne. Si c’est pour faire mal à macky, il a raté le coche, MacKy étant à presque a mi parcours de son dernier mandat.

      • Djicoly

        Donne nous un secret d’état tiré du livre. Il faut arreter de mentir ainsi.

  • tas

    Il a fallut qu’on te foute dehors pour dénoncer et révélez des échanges de sms , si tu n’as rien à faire ou dire tu la ferme petit prétentieux et gros con de haineux et rancunier

    • Mareme Sow

      yoww do nittteee? baayyiil thioguou Macky apprenti dictateur arriviste , commis France

  • Ndiaye Abdou

    il est courageux merci tas le pètrol au Senegal non aux multinationals

  • sow

    c est ce qui prouve qu il est loin d être un homme d ètat.amoul bamèlou bire.

  • amadou Ndiaye

    Trahir son son pays c ce que vient de faire ce gus qui n’a rien compris. Comment peut-on dévoiler les teneurs d’un conseil des ministres où tout n’est pas censé être dit. Tu n’es pas un patriote la France si décriée nous a sauvés des jihadistes

    • talibe

      COMBIEN DE SENEGALAIS LA FRANCE A TUE. THIAROYE 44 EST FRAICHE DANS NOS MEMOIRES

  • Cheikh Amidou TOURE

    Thierno Alassane est entrain de dépenser inutilement son argent. il a mis des affiches un peu partout à Dakar pour faire la promotion de son livre. Depuis 2000, les sénégalais ne lisent plus

  • Jeovany Borges

    Mr Sow TAS est un vrai patriote il aime son pays c’est comme vous les mouton seulement votre ghetto qui vous intéresse

  • René Diagne

    si vous etiez un homme d ÉTAT la reponse du chef de l ÉTAT : » qiestions de souveraineté…c est un ordre….. » vous aurez suffit ,quoique penible…c est le chef .il détient des secrets que vous ignorez et je suis d avis que l ingérence de la France y est pour quelques choses..personnellement je ne loue pas du tout le comportement hypocrite de la France en notre endroit et en Afrique,mais à ce qu on arrive à mieux nous departir de cette dernière,il y a un grand fossé que seule l astuce,la stratégie peut nous permettre de sauter.. vos attitudes va t en guerre contre la France,à mon avis n est pas le préalable.notre mal c est la France ,soyons plus ruses pour gagner sinon ,permettez moi l expression, en matière d intérêts la France est abrutie et est capable de nous foutre une merde sans précédent….je comprends la prudence du président Macky sall .. mr thierno alasne vous gagnerez à être mieux responsable,mieux pétri de valeurs

Publiez un commentaire