L’implication des chefs religieux pour une paix définitive en Casamance souhaitée 

L’implication des chefs religieux pour une paix définitive en Casamance souhaitée 

L’implication des foyers religieux, musulmans comme chrétiens, dans la recherche de la paix en Casamance est fondamentale. C’est le souhait formulé ce dimanche à Ziguinchor, par le président national de Jammatoul assardine.  Cheikh Mouhamed Khouraïchy Ibrahima Niass, en visite dans la capitale du sud où il a procédé à la pose de la première pierre de la mosquée de la famille Niassène, est plus que déterminé à jouer sa partition. Pour Cheikh Tidiane Coundoul, chargé des relations extérieur dudit mouvement sur la Rfm, cette recherche de la la paix  en Casamance en proie à un conflit armé depuis plus de 30 ans, est une préoccupation des guides religieux du pays. Et leurs prières, ajoute-t-il, constituent une donnée importante afin de restaurer la paix définitive au sud du pays.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire