Les travaux de construction des échangeurs de Thiaroye et Keur Massar à l’arrêt

Les travaux de construction des échangeurs de Thiaroye et Keur Massar sont à l’arrêt. Aucun bruit d’engins, aucun bruit des ouvriers sur les deux sites. C’est le calme plat ou silence cimetière comme dirait le poète.

Ici, les ouvriers ont rangé Caterpillar, pelles, tenues de travail etc. pour réclamer le paiement de leurs salaires et les droits y afférant.

Ces hommes dont les contrats ont pris fin le 31 octobre dernier disent être dans ces chantiers depuis maintenant un an et demi.

Dans la mouvance, ils s’insurgent aussi contre leurs « conditions inhumaines de travail ». Selon eux, ils ne jouissent d’aucun respect du patronat. Et ils rappellent également être laissés à eux-mêmes. Aucun inspecteur du travail n’a voulu mettre la main à la pâte.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire