Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Les pièges d’un 3e mandat de Macky Sall évoqué par le Front du «Non» Ñaani bañ na

Le Front du «Non» Ñaani bañ na va sensibiliser les Sénégalais à voter “Non”. Pour Cheikh Tidiane, d’Avenir Sénégal qui a porté leur parole, “ce projet de révision constitutionnelle est un danger pour le Sénégal”.

Si le “Oui l’emporte, dit-il sur la Rfm, le mandat en cours ne sera pas comptabilisé. Et  à partir de 2019, on considérera que le président de la République va commencer un mandat de cinq ans qui ira jusqu’en 2024. Et au-delà de 2024, le président Sall peut même prétendre à un troisième mandat”.

Selon M. Dièye, “une Constitution doit répondre aux questions qu’une société se pose”. Et dans ce sens, souligne-t-il, la Commission de réforme des institutions (Cri) a répondu aux préoccupations des Sénégalais. Parce que, ajoute-t-il, “nous voulons être une vraie démocratie, une vrai république”.

Ce Front est composé  de Y’en a marre, d’organisations de la société civile, des partis de l’opposition, des leaders d’opinion etc.

0 Whatsapp
Annonces
guest
17 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    14:03 - 09/08/2020

    Hausse forfaits illimix: L’Asutic demande un boycott des services de Orange Sénégal

    Whatsapp
    13:50 - 09/08/2020

    Journée nationale de l’arbre : Macky Sall célèbre le Boabab à Diamnadio

    Whatsapp
    12:56 - 09/08/2020

    Mairie Saint-Louis – Mary Teuw Niane promet d’être meilleur maire que Mansour Faye

    Whatsapp
    12:47 - 09/08/2020

    Mary Teuw Niane plaide pour l’annulation du Magal de Touba et du Maouloud

    Whatsapp
3
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp