Législatives 2022 : Bunt Bi veut des réformes « approfondies qui vont régler les super-priorités »
PUBLICITÉ

Législatives 2022 : Bunt Bi veut des réformes « approfondies qui vont régler les super-priorités »

« Les sénégalais souffrent…« , remarque la Coalition Bunt Bi. Moulaye Camara, dans une note parvenue à Senego, s’est adressé à l’opposition.

A l’opposition…

« Nous rappelons à l’opposition devant participer aux élections législatives du 31 Juillet 2022 la nécessité de désigner, par lettre des plénipotentiaires par département auprès des Autorités administratives compétentes 50 jours avant le scrutin ( Article L 68 du code électoral). C’est à dire au plus tard le Vendredi prochain.« , précisent Moulaye CAMARA, Responsable Pôle Communication de la Coalition Bunt Bi et Cie.

Appel aux Sénégalais…

Non sans exhorter « les sénégalais à voter massivement pour l’opposition afin d’abréger les souffrances de nos concitoyens. Nous trouvons inadmissible et inacceptable que le régime du Président Macky Sall à qui on a confié plus de 40 000 milliards depuis 2012 continue à gérer le pays. Son bilan se résume à une série d’échecs des politiques publiques de développement« .

Qui souffrent…

« Le monde rural est cloué dans une situation de pauvreté endémique. Manque de semences, manque d’engrais, manque d’eau, manque de matériels agricoles. Ces manquements qui plongent notre agriculture dans une situation de rendement impossible. Le droit aux accès universels est bafoué. En effet, les sénégalais souffrent parce que la santé, l’éducation, l’insécurité , le chômage constituent des menaces certaines pour l’avenir de leurs enfants« , remarque la Coalition Bunt Bi dans une note parvenue à Senego.

Des réformes approfondies…

Ainsi, « face à cette situation de malaise« , ils proposent « aux sénégalais des réformes approfondies avec des projets de lois économiques qui vont permettre de régler les super-priorités en attendant le départ du régime en place en 2024« .

PUBLICITÉ