Le journaliste Ibrahima Ngom  » Damel  » écope de 6 mois assortis de sursis

Le journaliste Ibrahima Ngom Damel est libre maintenant. Le juge du tribunal des flagrants délits de Dakar vient de le condamner à une peine de 6 mois assortis de sursis. Lors de sa comparution, le journaliste avait avoué les faits et avait demandé la clémence du tribunal.

Ibrahima Ngom Damel avait été arrêté par la section de recherche de la gendarmerie après une plainte de Mor Ngom, le ministre conseiller de Macky Sall.

En 18 mois, Ibrahima Ngom avait envoyé à Mor Ngom 53  sms pour lui espérer lui soutirer de l’argent. N’ayant pas reçu de réponse du ministre conseiller, Damel s’est rabattu à la fille de ce dernier pour lui dire qu’elle ne connaît pas le vrai visage de son père. C’est en ce moment que Mor Ngom a porté plainte contre lui pour tentative d’extorsion de fonds, chantage et injures.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire