La nouvelle méthode du ministre de l’Intérieur : visites surprises et nocturnes dans les commissariats

La nouvelle méthode du ministre de l’Intérieur : visites surprises et nocturnes dans les commissariats

Le nouveau ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Jean-Baptiste Tine, a adopté une méthode proactive en se rendant fréquemment sur le terrain, conformément aux directives du chef de l’État. Bassirou Diomaye Faye avait en effet demandé à ses ministres de quitter leurs bureaux pour aller à la rencontre des acteurs de terrain et prendre connaissance de la réalité.

Dans la nuit du samedi, le ministre s’est rendu au commissariat central de Grand Yoff. Arrivé discrètement avec une petite délégation, il a été accueilli avec les honneurs par les agents. Cette visite faisait partie d’une série de déplacements surprises effectués par Jean-Baptiste Tine ces derniers jours.

En région de Thiès, le ministre a visité les villes de Thiès, Saly et Mbour. Lors de sa première étape à Thiès, il a été reçu par le Directeur de la Sûreté publique (DSP) et les membres du Service régional de la sécurité publique (SRSP). Jean-Baptiste Tine a observé la densité du trafic automobile et des motos-taxis « jakartas » omniprésentes. La visite de la zone industrielle a mis en lumière l’efficacité des forces de l’ordre malgré les contraintes d’espace et de moyens.

Le samedi 18 mai, de 22h45 à minuit, le ministre a effectué une ronde nocturne dans la banlieue de Guédiawaye, passant par la VDN 3, Gadaye, le rond-point Malibu, le rond-point Canada et le commissariat central de Guédiawaye. Cette tournée visait à constater la détermination des agents face aux défis sécuritaires. Jean-Baptiste Tine a promis de « renforcer les ressources logistiques de la Police pour améliorer leur efficacité », selon un communiqué officiel.

Lors de cette tournée, le ministre était accompagné de Seydou Bocar Yague, Directeur Général de la Police Nationale, du Commissaire Divisionnaire Ibrahima Diop, Directeur de la Sécurité Publique, du Commissaire Principal Daouda Bodian, chef de service du commissariat central de Guédiawaye, ainsi que des éléments du Groupe opérationnel de Dakar et du Corps urbain.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire