La Ligue des champions, une compétition qui vaut de l’or, la preuve avec les primes

La Ligue des champions, une compétition qui vaut de l’or, la preuve avec les primes

C’est la rentrée du football européen ! Alors l’UEFA a expliqué, sur son site internet, combien ses élèves, les clubs engagés dans les compétitions européennes, allaient gagner en 2014/15. Les chiffres n’ont pas changé par rapport à la saison passée. Pour la Ligue des champions, le montant net disponible pour les écuries participantes est de 910,3 M€. Ce total se divise en deux parties : « un budget de 500,7 millions d’euros distribué en versements fixes (phase de groupes, performances et primes de qualification) et un budget de 409,6 millions d’euros distribué en versements variables liés au marché télévisuel » et ses spécificités.

Concrètement, les 32 équipes qualifiées pour la phase de poules de C1 percevront 8,6 M€ chacune d’office. Chaque victoire en poule rapporte 1 M€, le nul vaut lui 500 000€. Une qualification en 8es de finale représente un joli chèque de 3,5 M€. Les quarts de finalistes recevront 3,9 M€ chacun tandis que les demi-finalistes toucheront eux 4,9 M€ chacun. Enfin, le vainqueur empochera 10,5 M€. Le finaliste malheureux se consolera lui avec 6,5 M€. En cas de parcours parfait, une équipe pourrait donc encaisser 37,4 M€, sans compter la part variable liée aux droits TV. Le Paris SG et l’AS Monaco savent donc ce qu’il leur reste à faire !
L’Europa League toujours loin de sa grande sœur

Les participants à la C1 ont donc un sacré pactole en perspective, surtout lorsqu’on le compare aux gains potentiels en Europa League. Si un club réalise un sans-faute et remporte la C3, il recevra 9,9 M€, sans compter la part variable liée aux droits TV. Un montant près de quatre fois moindre donc… Chacune des 48 formations en lice pour la phase de groupes touchera 1,3 M€. À cela s’ajoute les primes de 200 000 euros par victoire et de 100 000 euros par match nul en phase de groupes. Chacun des 12 premiers de groupe récoltera 400 000€ et chaque deuxième 200 000€.

Les 16e de finalistes recevront eux 200 000€ de plus. 350 000€ pour les 8e de finalistes, 450 000€ pour les quart de finalistes et 1 M€ pour les demi-finalistes. Le vainqueur se verra allouer un montant de 5 M€, contre 2,5 M€ pour le finaliste. Malgré son élimination en barrages, l’Olympique Lyonnais aura tout de même perçu 290 000€. L’AS Saint-Étienne, qui s’est elle qualifiée, empochera, en plus des primes liées à la phase de poules, un chèque de 140 000€. Le LOSC, barragiste malheureux en C1 face aux Portugais du FC Porto, percevra 2,1 M€ en plus de sa participation à l’Europa League. L’indice UEFA, lui, n’a pas de prix. Aux clubs français de jouer.

source:footmercato

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire