PUBLICITÉ

Invasion médiatique des charlatans : Un imam interpelle le Cnra (Senego TV)

L’interdiction à la promotion du charlatanisme dans les médias a été demandée mardi par l’Imam Moustapha Lo

,

Interdiction des charlatans à la télé

Le Président de la Fédération des maîtres coraniques a invité le Gouvernement, et notamment le Cnra, à prohiber la publicité des charlatans à la télévision et sur les ondes. L’Imam Moustapha Lô s’exprimait en marge du point de presse du Retnapta, à Dakar.

Ces « Serignou tariakh » escrocs

Selon le guide religieux, ces « Serignou tariakh », qui assument soigner toutes sortes de maladies, ne sont, en dernière analyse, que des escrocs. Aujourd’hui, regrette-il, ces derniers ont pris d’assaut et télé et radio, promouvant leurs produits dangereux.

Ces produits qui font des ravages

Ainsi l’Etat et le Cnra doivent prendre leurs responsabilités; comme cela a été fait, avec les produits éclaircissants et la cigarette, pour interdire toute publicité liée au charlatanisme dans les médias. « Parce que, ajoute-t-il, la promotion de leurs produits fait des ravages au sein de la population.

Regardez

Charlatanisme Imam Moustapha Lo
Annonces

(5) commentaires

Alioune Diop

Il a parfaitement raison ces escroc charlatans tue plus que le paludisme tout les cas d’insuffisance rénale sont du à ces marabouts charlatans l’état à la responsabilité de protéger les sénégalais

Mbodia

C’est le ministère de la santé qui doit prendre ses responsabilités sur ce domaine précis. Il doit prendre contact avec le ministère de la communication et le CNRA en particulier pour interdire toute publicité relative à ce genre d’activités douteuses. Ce sont des escrocs de la pire espèce. Ils tuent comme le coronavirus.

Bizarre Aucun À Wuhan!

Aucun guérisseur volontaire pour aller sauver Wuhan et déployer ses talents avec quelques bouteilles de kirène!
De qui se moque-t-on ? Nos paludisme, méningites et Sity ne sont même par réglés..

Ndiaye Badou

Je suis parfaitement d’accord ce que dis l’imam! L’état du Sénégal à le devoir et l’obligation de défense les citoyens sénégalais de ces charletant qui n’ai d’autre que des criminels à ne pas accéder à les radio et les télévisions.

Abdoulaye Diallo

quel état il ne font rien il y a pire les médicaments de la rue ça tue plus

Publier un commentaire