PUBLICITÉ

Indice de perception de la corruption: Seydou Gueye corrige le Forum civil

Le Forum civil a mal interprété les résultats du rapport de l’Ong Transparency international. C’est ce qu’a indiqué ce dimanche, sur Rfm, le ministre conseiller en charge de la communication à la présidence de la République. Selon Seydou Gueye, ledit rapport présente des limites.

Le Sénégal, un mauvais élève. Un Etat qui manque d’engagement pour poursuivre les politiques de lutte contre la corruption. Voila les deux informations que retienne Seydou Gueye des propos du Forum civil. Des informations qu’il met en opposition à ce qu’il a entendu sur une radio internationale et qui, a-t-il assuré, sont les propos de Transparency International qui évoquent les limites objectives du rapport de Transparency international.

Limites du rapport de Transparency International 

Les limites portent le manque d’opportunité – du Forum civil – pour interroger tous les pays, a notamment déclaré le ministre conseiller ajoutant le rapport ne mesure pas objectivement la corruption, une mesure que la perception que certains acteurs interrogés ont de la corruption . « On ne peut pas – et ils (Ndlr: Forum civil) l’ont dit eux-mêmes – en disant que ce serait pas très indiqué que la presse titre à la Une ce rapport puisque dans leur démarche, ils reconnaissent le côté imparfait de leur méthode. Ils n’ont pas toutes les données sur tous les pays« , a-t-il expliqué. Non sans rappeler que le Sénégal est dans un processus d’amélioration continue pourvu qu’entre 2011 et aujourd’hui, le pays « est passé de la 112 è à la 66 é place« .

Birahim Seck, coordonnateur du Forum civil

Seydou Gueye n’entend pas aller au delà de la source – Transparecncy – qui, note-t-il, appelle à la prudence et à la précaution.  Selon le ministre-conseiller, le Coordonnateur du Forum civil est dans son rôle puisqu’il fait partie de la catégorie de ceux qu’il appelle « les nouveaux acteurs sans avoir une légitimité et qui revendiquent un nouveau rôle« . A l’en croire, ce sont des évolutions de la démocratie.

Corruption Guèye
Annonces

(3) commentaires

Malick Diallo

monsieur le minitre conseiller vous navez pas a se justifier disons nous sommes surtout aux senegal ya la conrruption aux contidien ont vie que avec ce sale pratique un excemple patent le ka de aliou sall rien nest claire ce m9nsieur est supect parceque le dossier ont ne pipe pas mot elle esr pendante en justice ya le coude du presdent un pays ne marche pas comme sa il faud etre digne les quartre vingts piurcent des autorites africains vivent que de la conrruption personne ne medementiras ieu est la pour tous il faudras avoire pitier a la population ces la population qui a mis ici ne faites pas le gros dot soiyons serieux vous naccepter jamais la verirte ont vie que de la coorruption ont crois que cest une region tous le monde est corronpus en afrique il changer ce systeme ont porte prejudice a tout un peuple nos enfants prennent les bateau parce nos bien est male gerer par nos autorites verreux a qui dire la verite sans pour autan avoire des ennemies lafrique doit anvacer doit ce devolopait il faut pas nous faire croire aux pere noel respecter la republique demain la tombe elle infoudriable ilchalla

Charles

POUR NE PAS ALLER LOIN,IL FAUT JUSTE DIRE ALIOUNE SALL POUR INDIQUER LE NIVEAU DE LA CORRUPTION AU SENEGAL.

Charles

cc

Publier un commentaire