PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
lions

Hymne aux Lions du Sénégal: (par Amadou Lamine Sall)

« Mais debout les Lions, debout vous avez été débout l’Afrique un jour sera conquise la fille vous a laissé sa bague son lit vous est programmé et la promesse à venir haletante », a chanté le poète Amadou Lamine Sall après la finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). En effet, le poète a dédié un hymne aux Lions pour les encourager.

Pincez tous vos cœurs attristés

et frappez des mains et des pieds pour nos combattants
le lion vert a rugi malgré la sagaie sanglante
même dompté par l’inattendue lame
de mille bonds s’est élancé
sans dissiper les très longs ténèbres de nos nuits sans la grande étoile
Encore et encore soleil éteint sur nos rêves
encore et encore soleil d’encre sur notre route crevassée
Mais debout les Lions debout vous avez été débout
l’Afrique un jour sera conquise la fille vous a laissé sa bague
son lit vous est programmé et la promesse à venir haletante
Refrain
Rêves brisés de nos cœurs verts
épaule contre épaule gardons le rêve des Rois Lions
Ô héros Sénégalais dépossédés de la haute marche
unissons sans se lasser la foi à la foi le travail au travail
bénissons Aliou Cissé le brave qui a perdu l’épée sans égarer le fourreau
bénissons la République qui a livré ses pièces d’or
et son prince qui a ouvert et son palais et la maison de ses bras
viva à ce peuple de rubis et de pourpre qui a donné son cœur malgré les épines
notre jeunesse nous prépare des lendemains bleus jure t-elle
nos mosquées et nos églises nous ont gardé pour demain pareils aux
greniers de mil des prières qui attendent à la Porte du Seigneur
et quand Il tournera la clef nous ne pleurerons plus jamais
Salut mon pays bien aimé et éternel
grand sous le ciel des pyramides aux pieds de Néfertiti

Par Amadou Lamine Sall

Poète Lauréat du Grand Prix Africain de poésie Tchicaya U Tam’si

L’auteur

Pour rappel, le poète Amadou Lamine Sall a remporté l’édition 2019 du prix international de poésie européenne. Le prix du poète porte le nom de son illustre idole, Léopold Sédar Senghor : « Prix International de Poésie – « Sur les traces de Léopold Sédar Senghor » ».

Amadou Lamine Sall Hymne
whatsapp 171
Annonces

(3) commentaires

Moro Keita

Waaw !
C est emouvant et apaisant !
Merci Lamine !

Daouda Sarr

Amadou lamine sall le lion vert a rugi sans dissiper les très longs ténèbres de nos nuits sans la grande etoile… c’est tout simplement parcequ’ils ont bouffé les étoiles du kilimanjaro (la Tanzanie)et les etoiles de harambee (le Kenya).
Encore et encore soleil éteint sur nos rêves…c’est le desert où il n’y a pas d’ombre ,seulement du soleil et les fennecs signifie les guerriers du désert c’ est ces algériens qui nous ont fait tomber à deux reprises . Laissez nos lions bouffer des écureuils (benin) et des aigles de carthage(tunisie) et rentrer à la maison

Ibou

Ibou je reviens sur l arbitrage je ne sais pas si ls gens ont oubliez ce que samuel etó avais declarer que le Senegal n aller pas gagnè cette coupe il est devant il est derière

Publier un commentaire