PUBLICITÉ
guy marius sagna france degage 5 - Face au doyen des juges, Guy Marius Sagna pourrait-il recouvrer la liberté?

Face au doyen des juges, Guy Marius Sagna pourrait-il recouvrer la liberté?

Guy Marius Sagna en liberté, c’est une possibilité après son face à face avec le doyen des juges. Le célèbre activiste du mouvement FRAP – France dégage sera entendu sur le fond du dossier, ce mercredi, 14 août, par le magistrat Samba Sall.

Audition

Une audition qui pourrait permettre à Guy Marius Sagna de ne pas retourner dans sa cellule de la prison de Rebeuss. Mais il devrait en sortir au bout de 48 heures, au plus tard, si le juge accorde une suite favorable à la demande de liberté provisoire introduite par ses avocats.

Nouveauté

L’un de ses avocats-conseils, en l’occurrence, Me Moussa Sarr, déclare :  « Je confirme qu’il y a une nouveauté, parce que j’ai reçu du cabinet d’instruction, un avis pour l’audition de mon client. Il sera entendu sur le fond du dossier. »

Les faits 

Ainsi, la robe noire continue de nier les faits reprochés à son client : « Dès lors que mon client n’est pas l’auteur du post pour lequel il a été arrêté, nous continuons de nous défendre de manière catégorique et ferme pour prouver qu’il a été détenu de manière illégale. »

Doyen des juges

Au cours de cette audience, Me Moussa Sarr présage que « le doyen des juges va l’entendre dans son bureau en présence de ses avocats. Il appartiendra au juge de lui poser toutes les questions qu’il estimera pertinentes et nécessaires pour la manifestation de la vérité. » Toutefois, il précise que « ses avocats auront aussi le droit de poser au besoin, des questions sur les prétendus faits. »

Fausse alerte au terrorisme

Pour rappel, Guy Marius Sagna a été arrêté et placé sous mandat de dépôt, le 19 juillet dernier, avant d’être inculpé pour le délit de fausse alerte au terrorisme. En effet, le procureur de la République lui reproche un texte publié sur Facebook, annonçant un attentat terroriste que la France aurait planifié au Sénégal.

Doyen Des Juges Guy Marius Sagna
Annonces

Un commentaire

Miguel

Libérer le réveilleur de conscience,l’alerteur de l’opinion publique.La prison ne detruira pas ses convictions.C à nos dirigeants de tenir compte de ce qu’il dit et dans tirer le meilleur profit pour l’intérêt du peuple mais pas pour satisfaire quelques personnes