Dr Mabouba Diagne raconte comment il a été nommé ministre : « Je n’avais jamais rencontré le président Diomaye »

Dr Mabouba Diagne raconte comment il a été nommé ministre : « Je n’avais jamais rencontré le président Diomaye »

Le Docteur Mabouba Diagne, récemment nommé Ministre de l’Agriculture, de la Souveraineté alimentaire et de l’Elevage, n’était pas une figure médiatique avant sa nomination, malgré une carrière solide dans le monde de la finance et des investissements récents dans l’agriculture. Sa nomination par le Premier ministre Ousmane Sonko constitue une démarche atypique pour le Sénégal, où habituellement les nominations ministérielles sont issues du milieu politique ou les personnalités médiatiques.

Le ministre Docteur Mabouba Diagne partage une anecdote révélatrice sur les circonstances inhabituelles de sa nomination : « Lorsque j’ai été nommé ministre de l’Agriculture, je n’avais jamais rencontré le président Bassirou Diomaye. Je l’ai vu pour la première fois le jour du premier Conseil des ministres. Si je ne vous l’avais pas dit, vous ne l’auriez jamais su. Je ne fais pas partie du parti Pastef. C’est eux qui, à un moment donné, ont commencé à se poser des questions. Ils se sont demandé qui était ce certain Docteur Mabouba Diagne dont tout le monde parle. »

Le processus par lequel il a été découvert et finalement nommé est également unique, comme il le relate : « Ils ont voulu savoir qui était cette personne qui, selon certains, contribuait grandement à l’agriculture. Ils ont entendu d’autres personnes dire qu’il devrait être nommé ministre de l’Agriculture. Vous avez sans doute remarqué que sur les réseaux sociaux, les gens se demandaient d’où venait cette personne. »

Le Docteur Mabouba Diagne décrit ensuite l’urgence avec laquelle il a réagi à l’appel pour intégrer le gouvernement : « Lorsqu’ils s’apprêtaient à former leur gouvernement, ils m’ont appelé pour me demander d’envoyer mon CV. J’ai répondu que je le ferais et que je viendrais, mais un de mes amis m’a alors contacté pour me faire remarquer : « Vous rendez-vous compte? Le Premier ministre vous appelle et tout le monde dit que la formation du gouvernement est en retard et vous, vous les faites attendre. » C’est alors que j’ai décidé d’appeler une agence de voyage pour trouver un billet en urgence afin d’être au Sénégal le lendemain à 9h. J’ai également demandé à un de mes neveux de trouver une agence de communication pour me filmer et montrer tout ce que j’avais accompli dans l’agriculture. »

Il explique l’importance de présenter ses réalisations agricoles à travers des médias visuels : « D’ailleurs, vous le verrez bien dans la vidéo que j’ai diffusée : j’ai parlé de mon parcours et de mon CV, mais la majeure partie de la vidéo mettait en avant mes réalisations dans l’agriculture. C’est pour cela qu’on m’a confié le ministère. »

Enfin, il résume la philosophie derrière sa sélection pour ce poste, soulignant l’importance de la détermination et des idées dans le recrutement : « Savez-vous pourquoi je vous raconte tout cela? Si vous avez une entreprise et que vous souhaitez recruter quelqu’un pour le déplacer d’une ville à une autre, vous choisirez cette personne non seulement sur ses compétences, mais aussi sur sa détermination et ses idées. »

22 COMMENTAIRES
  • Ghaly

    Bonsoir

    • Diao

      Bonjour, il est intéressant d’avoir un homme du sérail. Nous confirmerons sa compétence ou son savoir-faire si seulement la SODAGRI montre la vraie face du développement. La SAED et la SODAGRI ont le même ministère, même direction, mais n’ont jamais eu les mêmes résultats. En tout cas nous du Fouladou, avec la SODAGRI ont doit être au cœur de l’autosuffisance alimentaire.

    • Pa_ritambalè

      On s’en fiche complètement ce qui nous intéresse c’est que vous fassiez votre travail et surtout les résultats….évitez les médias docteur conseil d’ami

  • Adama

    Slt. Cet état de fait nous rassure davantage sur le mode de fonctionnement des nouveaux Dirigeants. A Vous, Mr Diagne de les rendre fiers

    • Sylla Soiliho

      Bien dit frère

    • Dallied Kien

      Je suis ivoirien et particulièrement fier du peuple sénégalais et de ses dirigeants.
      Excellent choix concernant le docteur Diagne!
      Que Dieu bénisse le peuple fier du Sénégal !

  • Eugène Faty juri

    Félicitations M le Ministre Diagne ! Le Sénégal a tellement de compétences à faire prévaloir ! Votre exemple est à appliquer dans nos pays ! Réussite dans vos nouvelles fonctions au service du Sénégal M le Ministre !

    • Sylla Soiliho

      Merci

  • Emile

    Bonne chance Mr le Ministre
    Hope for the best

  • Aliass

    Excellent monsieur le ministre vous êtes un homme rare dont le senegal a besoin.

  • Moctar Thiam

    Bjr le Senegal compliment Mr le premier de votre engagement et de votre determination le Pays a besoin des persones come vous je n’es jamais ecrits un commentare mais jais bien observè et bien voir ta Page bon travail que bon dieu t’ecoute et tè garder

  • Fama

    Bonjour, toutes nos félicitations à ce Monsieur
    L’Agriculture, pilier fondamental

  • jean

    je regrette déjà Aly Ngouille Ndiaye au ministère de l’Agriculture. Ce polytechnicien humble et efficace, contrairement à ce vaniteux!

    • Pap

      Franchement, je le trouve très tres vaniteux

  • Laye seck

    Jean la haine va vous ronger Vous ne savez pas que Macky Sall le tyran le traître à la nation ainsi que ses alliés sont partis pour toujours. YEUREUM NAA LÉÉN nostalgiques du passé
    MAINTENANT AU TRAVAIL

  • Momar

    Un certain yaya k est passé par là, il est le conseiller caché de Ousmane.il déniche partout pour le pm . Bientôt il va déverser des noms au ministère tourisme .le pigeon qui se cache …

  • Cisse

    Le système colonial est mort vive et viva Pastef les combattants

  • Gatsa gatsa rek

    Vive le gatsa gatsa
    Vive le Pastef
    Vive Ousmane sonko.
    Vive diomaye Faye.
    Il faut construire d’autres prisons pour ces bâtards de Macky.
    Dom Haram APR

  • Thiouks

    Mais vous vous rendez compte?
    Mabouba diagne à été un des trois meilleurs étudiants, avec ngala djite et mamadou sy. en maths des premières promotions de lUGB
    Des étudiants que Mary teuw niane cite toujours dans ses discours écrits et oraux.
    Il n’était point ignoré par son prof.
    Son poste ministériel fait partie de son destin. Qu’il remercie Dieu et ensuite Mary teuw Niane.et les autres.
    Ses deux anciens camarades sont devenus des prof titulaires des universités.
    C’est dire que les compétences ne manquent pas dans pays.
    Surtout qu’il se mette au travail et fasse appel à d’autres compétences dans le secteur agricole.
    La phase de communication est terminée. Son secteur est des plus difficiles à faire decoler pour assurer ne serait-ce que la sécurité alimentaire du pays.
    On a vu des sommités comme Dr PASeck qui avait des préjugés plus que favorables.

  • Jean

    En tous cas ce monsieur il se raconte comme pas possible. Faire un investissement dans l’agriculture comme n’importe quel fermier ou petit agriculteur français ne fera pas de vous un bon ministre de l’agriculture. Ils sont nombreux des Sénégalais, et cela depuis des décennies à exploiter des fermes et à exploiter leurs productions vers l’ Europe et le reste du monde. Étudiant dans les années 90 à Genève, il m’arrivait régulièrement de voir dans les supermarchés de la ville des produits comme les haricots verts from Sénégal, et d’autres produits bio dans les magasins spécialisés. Ce monsieur se la raconte tellement comme s’il venait de la lune pour apprendre aux Sénégalais le b a b a de l’agriculture. Bayil wakh dji té liguey! Trop vaniteux ce monsieur.

    • Tchim

      Boye wéet di kharou

      • Malick

        Il faut acepter la critique quand elle est objective. Je souhaite à Mabouba la plus grade reussite et le présume compétent. Je l’ai connu au Lycée Limamou et l’avais perdu de vue. Mais il a toujours etait gauchement vaniteux et c’est degoutant. Son cursus n’a rien de si extraodirnaire, pour qui connait les Senegalais de l’etranger.

Publiez un commentaire