Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Discrimination des femmes dans les médias publics : Le Synpics sort le bâton

La question du genre devient de plus en plus sérieuse dans l’organisation des médias au Sénégal. Des stéréotypes perpétuent la discrimination fondée sur le genre. Ainsi, le bureau exécutif du Synpics exige la mise à l’arrêt de la machine de l’intimidation.

Le Synpics dénonce

Le Bureau exécutif national du Synpics note avec effroi une vendetta en cours dans deux des médias publics sénégalais, le Soleil et l’Aps, ciblant exclusivement des femmes, victimes faciles de prédation et d’abus de pouvoir sur fond de sexisme mal placé“, lit-on dans un communiqué de Synpics, qui déplore cette situation.

La victimisation

Au Sénégal, les femmes continuent d’être victimes de la furie des directeurs généraux de Médias Publics. Ostracisées, violentées, harcelées sans raison autre que se trouvant sur le chemin de dirigeants de boites sous perfusion de l’Etat, et qui usent de la technique du management de la terreur pour imposer un semblant d’autorité“, souligne l’organisation syndicale de presse.

Femmes et médias

Après les cas de Mesdames Yaye Fatou Ndiaye et Fatou Diop, illégalement licenciées pour avoir osé porter plainte contre le directeur de l’Aps pour violence et voies de faits, voilà qu’au Soleil aussi, les démons de la chasse aux ‘’Moussors’’ bien faites reprennent du service“, écrit la note.

Le synpics agit

Le Synpics ne compte pas être un observateur passif. Le problème soulevé par le top management n’a pas sa raison d’être. Le « commandement », du Soleil qui lui refuse même d’invoquer sa clause de conscience et veut l’obliger à traiter de sujets politiques, alors qu’il est de notoriété publique qu’elle est membre du Bureau Politique du Parti Socialiste Sénégalais.

Selon toujours le texte, la femme est victime d’harcèlement. “Malgré ses protestations d’ordre éthique, la dame est aujourd’hui victime d’un harcèlement qui répond simplement à la technique du management par la terreur“.

Le droit

Le Synpics prend à témoin l’opinion qu’au delà des questions de droits du travail, il est inacceptable de laisser des pratiques dictatoriales avoir cours et pour victimes des femmes dont le professionnalisme et l’honnêteté intellectuelle ne sont plus à démontrer“, conclut le texte.

33 Whatsapp
Annonces
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    15:58 - 26/09/2020

    (Vidéo) Turquie: Mame Birame Diouf marque son premier but avec Hatayspor

    Whatsapp
    15:56 - 26/09/2020

    Tarba Mbaye feat Elaj Keita dévoilent “Dieureudieufeuty “

    Whatsapp
    15:53 - 26/09/2020

    “Le Protocole de l’Elysée : Thierno Alassane Sall parle aussi du naufrage du ‘Joola’…”

    Whatsapp
    15:23 - 26/09/2020

    Aissatou Diop Fall : “Man dama nékh…(vidéo)

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp