Deux frères s’affrontent à la machette pour une femme: L’un perd son oeil, l’autre s’est cassé le bras

Pour une affaire de femme, Amadou Kâ et Adama Kâ, s’entre-déchirent. L’un se retrouve avec l’avant-bras fracturé et l’autre a été éborgné.

Une affaire de mœurs défraie à nouveau la chronique dans la commune d’Affé de Djoloff, dans le département de Linguère. Amadou Kâ qui soupçonne son frangin Adama Kâ d’entretenir des rapports adultérins avec son épouse, décide de lui infliger une sévère correction.

Une bagarre s’ensuit et des coups de coupe-coupe et de bâton pleuvent. C’était dans la nuit du mercredi 29 au jeudi 31. Amadou Kâ, âgé de trente six ans, a aperçu Adama Kâ, la quarantaine sonnée, dans sa chambre vers une heure du matin. Il l’a poursuivi et parvient à le reconnaitre, malgré l’obscurité.

Le lendemain, jeudi jour du marché hebdomadaire de la localité, dès qu’Amadou Kâ l’a trouvé au foirail du marché d’Affé, il a commencé à le rouer de coups de bâtons. Ayant par devers lui un coupe-coupe, son grand-frère n’a pas tardé à riposter. Il l’a sorti et en a asséné des coups à son frère, pochant ainsi l’œil d’Amadou Kâ. Il s’en n’est pas sorti à bon compte, il s’est retrouvé avec une fracture de l’avant-bras.

Tous les deux baignaient dans une mare de sang, lorsque les éléments de la brigade de gendarmerie de Dahra, alertés, se sont rendus sur les lieux pour procéder à leur conduite la brigade. L’enquête a révélé que le nommé Amadou Kâ soupçonnait son grand-frère, Adama, d’entretenir des relations adultérines avec son épouse. Ils seront déferrés au parquet de Louga à l’issue du délai de garde à vue pour coups et blessures volontaires réciproques.

4 COMMENTAIRES
  • lune

    Elle doit être très bonne ….

  • correcteur

    Vréma on ne c plu dans kel Sénégal on vit ke d soz terrible,

  • Siradji diop

    ce grave a cause d’une femme n’importe quoi ça deux frères ils sont honte pas wesh

  • Siradji diop

    ce grave a cause d’une femme ils sont honte pas wesh vous voulez tué d’entre vous deux bordel

Publiez un commentaire