Dansokho rentre au Sénégal : Home, Sweet Homme !

Déficit budgétaire, déséquilibre Exécutif/Judiciaire: le parti de Dansokho critique la gestion du pays - Amath Dansokho en costume cravate - Barbe

Wade-Dansokho : Rendez-Vous A Ok Corral !Amath Dansokho rentre au Sénégal le 16 juin prochain, complètement transformé : lui parti en s’appuyant sur une canne peut désormais marcher sans aide, même si, par pédagogie, il peut encore utiliser le bâton quelquefois.Le président honoraire du Parti de l’Indépendance et du Travail (Pit) avait quitté Dakar il y a de cela quelques mois, pour des soins en France. Hospitalisé à La Pitié Salpétrière, il souffrait principalement de problèmes liés au diabète et a enduré le martyr.

En bon français, on peut dire qu’il en était même arrivé à douter. Mais la science a fait des miracles et même si la cicatrisation a pris du temps à cause du diabète, Amath Dansokho a subi avec succès quelques interventions chirurgicales, notamment à l’œil gauche. Rétabli au bout de trois mois, il est sorti pour séjourner dans un lieu de rééducation fonctionnelle des environs du Parc des Princes. Après s’être essayé au dehors, notamment lors du forum des amis du président Gbagbo, il estime le moment venu de regagner ses pénates, lieu historique de rencontres de la gauche et de l’opposition sénégalaise en lutte contre le pouvoir en place.

Les soins ont fait des miracles, certes ; mais, surtout, les nombreux témoignage de sympathie ont également eu leur part dans le rétablissement de l’opposant historique sénégalais : de partout à travers le monde, des visiteurs illustres et inconnus se sont précipités à son chevet, des messages de souhait lui ont rempli le cœur, des appels d’amis et d’admirateurs l’ont comblé d’aise et la visite de nombreux amis que le malade croyait perdus lui a fait déborder de joie difficilement contenue. Ceci n’a pas été sans influer sur son moral et son mental.Abdoulaye Wade fait partie de ces visiteurs qui a su transcender les vicissitudes du pouvoir.

D’ailleurs, Dansokho se promettait mercredi de l’appeler avant de quitter la France pour le Sénégal. Le rendez-vous sera certainement pris à Dakar où ils se retrouveront tous les deux, le Pape du Sopi ayant précédé son ami de quelques jours, lui arrivé ce 12 juin.Le dernier grand visiteur a été Moustapha Niass. Le président de l’Assemblée nationale, en Europe depuis le 11 juin, avait pris le soin d’appeler et de promettre de passer le voir.Dansokho revient donc ragaillardi à souhait. Welcome home, jeune homme !

Par Pathé Mbodj

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire