Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Crimes lors des émeutes : L’Etat ne protégera pas les responsables” (Me Sidiki Kaba)

Le Sénégal a été pris en otage avec un lot de morts dans une spirale politico-judiciaire pendant presque une semaine au début du mois de mars sur l’affaire Sweet beauté. Sur ce, le ministre des Forces Armées, Me Sidiki Kaba a fait savoir que l’Etat ne protègera pas les responsables de ces crimes.

Une loi pour tous 

Il ne faudrait pas croire qu’un policier ou gendarme, dans le cadre de ses actions, s’il commette un acte qui est répréhensible du point de vue de la loi, ne sera pas puni”, c’est di moins l’avis de Me Sidiki Kaba, qui s’exprimait, dans le cadre des conférences de presse dénommées “Le gouvernement face à la presse“, ce jeudi matin, au 10e étage du Building administratif du Président Mamadou-Dia, à Dakar.

Tout sera dit

Selon lui, le Gouvernement n’a pas l’intention de protéger les responsables de ces crimes. À l’en croire, toute la vérité sera rétablie, dans ces violences, par cette commission en gestation, qui sera mise en place. “C’est parce qu’il y a des accusations de toute sorte, beaucoup de choses ont été dites sur les forces de l’ordre accusées d’être responsables de ce qui s’est passé”, a-t-il dit, avant de préciser : “n’eut été leur sang-froid, leur professionnalisme, peut être qu’on aurait un bilan beaucoup plus lourd. Face à ces accusations, la meilleure façon de rétablir la vérité, c’est de mettre une commission en place.”

Personne n’est au dessus de la loi

Il poursuit : ” Lorsque vous donnez l’exemple des Parcelles assainies (des images d’une vidéo montre un policier tire sur un manifestant : Ndr), … il ne faudrait pas croire qu’un policier ou gendarme, dans le cadre de ses actions, s’il commette un acte qui est répréhensible du point de vue de la loi, ne sera pas puni. Je n’exonère pas les forces de défense et de sécurité. J’ai dit qu’elles ont préféré reculer en adoptant une posture qui n’est pas celle d’une agressivité. Maintenant, dans le feu de l’action, il peut y arriver, pour maintenir l’ordre, des actes qui sont de nature à violer la loi. Auquel cas, la commission va rétablir la vérité“, a déclaré le ministre des Forces Armées.

91 Whatsapp
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    13:40 - 15/04/2021

    Wari SA : Des travailleurs licenciés coursent leurs droits

    Whatsapp
    13:21 - 15/04/2021

    Trafic de faux médicaments : “Un crime aux effets désastreux”, Me Massokhna Kane

    Whatsapp
    13:05 - 15/04/2021

    Etats-Unis : Un Sénégalais trouvé sans vie, le corps en sang…

    Whatsapp
    13:03 - 15/04/2021

    Présidence FSF: Vers un duel entre Augustin Senghor et Saër Seck

    Whatsapp
6
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp