PUBLICITÉ
Cédéao: Les chefs d’État décident de «sanctions progressives» contre la junte en Guinée
PUBLICITÉ

Cédéao: Les chefs d’État décident de «sanctions progressives» contre la junte en Guinée

PUBLICITÉ

Les dirigeants des États ouest-africains réunis en sommet extraordinaire jeudi soir à New York ont décidé de prendre des «sanctions progressives» contre la junte militaire en Guinée face à l’inflexibilité des militaires pour une date de retour des civils au pouvoir.

«Nous avons décidé de prendre des sanctions contre la Guinée», a déclaré le président de la commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) Omar Aliou Touray, après un sommet à huis clos à New York en marge de l’Assemblé générale de l’ONU.

Selon un document sanctionnant ce sommet de chefs d’État, «il a été arrêté la prise de sanctions progressives sur des individus et contre la junte guinéenne».

Avec Afp

#CEDEAO #Guinée #Politique

PUBLICITÉ

2 commentaire

  1. malick

    Eux ces l’armée seulement en complicité avec le pouvoir qui reste au pouvoir. L’un des pays les plus riche d’Afrique.

  2. malick

    Leur efficacité en matière de démocratie est très sous estimant.