Audio : Pourquoi et comment Khalifa Sall a été envoyé en prison? Ecoutez Pape Alé Niang…

Après la libération de Thione Seck ,Pape Alé Niang est revenu, entre autres sujets dans sa chronique du jour, sur  le cas  Khalifa Sall, pour en parler avec force détails.  « Le tribunal s’est basé sur l’article 5 du règlement de l’UEMOA pour le libérer…« , a-t-il rappelé. Cet article  exige la présence d’un avocat, lors de l’audition à la police ou à la gendarmerie. 

Le chroniquer est aussi revenu sur la réponse du président Macky Sall, ce mardi, à Soham Wardini, lors de l’ouverture du dialogue national. Madame le maire de Dakar avait interpellé le chef de l’Etat sur le cas de Khalifa Sall.

« Le terme ‘Domou Baye’ n’est pas quelque chose de nouveau entre Macky Sall et Khalifa Ababacar Sall… Lorsqu’il voulait le pouvoir, il n’est jamais passé par le nom de Khalifa Ababacar Sall (…) Et à chaque fois qu’il se rendait à l’immeuble Kébé pour rendre visite à Khalifa Sall pour qu’il l’aide, financièrement, il l’a toujours appelé ‘domou Baye’. Ce n’est pas quelque chose de nouveau…« , a tenu à préciser le journaliste, qui  regrette cette réponse du chef de l’Etat, lors du dialogue, à Soham Wardini car, rappelle Pape Alé, c’est bien lui, qui a révoqué le maire de Dakar alors qu’il savait que la procédure n’était pas encore terminée…

Pour le chroniqueur, le cas de Khalifa, il n’y a pas eu jugement. Le tribunal n’a pas tranché. Et il estime que c’est juste parce que « le président Macky Sall voulait qu’il aille en prison pour qu’il puise avoir un second mandat… »

Regardez

(7) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
Komba Sy

Enfin! Pape Alé Niang de retour, j’adore ses chroniques.Je vie en France, je trouve qu’il a du mérite ce journaliste. Bravo pour votre franc parlé, en France on vous adore. Le Sénégal a besoin de journaliste comme vous. Merci à vous.

    Adama Sow

    Oui, je suis d’accord avec vous, c’est un journaliste qui a du mérite. La plupart des journalistes au Sénégal sont toujours du côté du pouvoir, lui ce n’est pas son cas. Que ce soit le pouvoir où l’opposition il ose critiquer ou apprécier si besoin. Merci Pape Allé Niang, restez comme vous êtes, continer à éclairer le peuple sénégalais, c’est ça la démocratie.
    Nous avons perdu Sidy Lamine Niasse de Walfadjiri qui était aussi un grand homme comme vous, libre.

Aminata Samb

Bravo Papa Ale rien que la vérité et toujours la vérité !

René Diagne

Je suis désolé pour certains. Papa allé n est soutenue de khalifa que pour reconnaître l embauche de sa femme â la ville de Dakar entre autres. Nitou fitnaleu

Fall Seydina Eissa

Procédure en cours n’a pas empécher de gracier Amadou Woury Diallo dans l’affaire des medicaments pharmacitique.

Publier un commentaire