PUBLICITÉ
moussa sow cojer - Arrestation Adama Gaye : La réaction de la Cojer Nationale...

Arrestation Adama Gaye : La réaction de la Cojer Nationale…

L’audition du journaliste-consultant Monsieur Adama Gaye par les éléments de la Division des Investigations Criminelles (DIC) constitue une véritable opération de salubrité publique, au regard de la déliquescence mentale de cet homme“, peut on lire dans une note de la Cojer nationale signée son coordonnateur, Moussa Sow.

“Offense au chef de l’Etat…”

Arrêté par la Division des Investigations Criminelles (DIC), ce lundi matin, à son domicile de l’immeuble Ndiouga Kébé, le journaliste Adama Gaye a été auditionné par les limiers. Il pourrait être poursuivi pour offense au chef de l’Etat… Le motif, deux publications du consultant sur sa page Facebook qui lui vaudront d’être placé en garde à vue dans les locaux de la Dic où il fera encore face aux enquêteurs, ce mardi 30 juillet. Il lui a ainsi été notifié, par les enquêteurs deux infractions, dont la « diffusion des écrits contraires aux bonnes mœurs » et «offense au chef de l’Etat », punies par l’article 80 du Code pénal…

Adama Gaye aux enquêteurs…

Pour sa part, son avocat a tenu à faire savoir que le journaliste, connu pour son franc-parler, a répondu à toutes les questions… “Les enquêteurs lui ont présenté des écrits qu’il a reconnus et un autre qu’il n’a pas reconnu, parce que ça ne reflète pas sa personnalité et son style d’écriture. Le texte est très mal écrit et très injurieux. Il a refusé d’endosser la paternité. Et les textes qu’il a reconnus, il dit que ça a été tronqué, mais c’est de lui“, a précisé la robe noire, Me Koureichi Ba.

Avis de la Cojer…

En réaction, Moussa Sow, Coordonnateur de la Cojer nationale, estime qu’ “incontestablement, ce journaliste-amorti, est irrespectueux du Sénégal de nos valeurs, de la personne du Président de la République du Sénégal et de l’Institution qu’il incarne. Sinon, comment comprendre ses diatribes infâmes qui piétinent l’idéal républicain et les valeurs qui fondent notre commun vouloir de vie commune. La Convergence des Jeunesses Républicaines condamne avec la plus grande fermeté, ces propos qui n’honorent pas le Sénégal…

La Cojer tient, via ce communiqué, “à rappeler à Monsieur Adama Gaye que l’insulte à la bouche et l’irrévérence au bout de la plume sont la manifestation éclatante d’une faiblesse politique ; que la discipline et le respect sont des valeurs cardinales qui caractérisent les dignes filles et fils du Sénégal. A cet égard, sa posture irrespectueuse et insolente n’honore pas le journaliste-consultant devenu au gré de ses fracas, un anti-modèle pour ses cadets, fils et petit- fils dans le métier. Les affres de la vie et les balafres du passé ne sauraient conduire M. Adama Gaye, à perdre la tenue et la retenue. Qu’il se rassure, ses insanités ne sauraient atteindre l’honorabilité du Président de la République qui est un modèle de vertu, d’engagement et de constance pour la jeunesse sénégalaise“.

Dès lors, les jeunesses républicaines tiennent à rappeler que les paroles irrévérencieuses et outrageuses de Adama GAYE envers le Président de la République du Sénégal n’honorent ni son auteur, ni sa famille, ni ses amis encore moins sa corporation, si tant est que Monsieur GAYE est encore admis dans un quelconque groupe de presse digne de ce nom. Ainsi, la COJER demande à Monsieur Adama Gaye d’assumer son insolence, au lieu d’alerter la presse et d’ameuter l’opinion pour chercher à cacher son jeu favori : dénigrer le Sénégal et ses dirigeants à travers le monde. Enfin, la COJER demande à la Justice de sévir car, pareils dérapages doivent être punis, en vertu des dispositions de la loi… et dans toute sa rigueur“, conclut Moussa SOW.

A lire aussi : Affaire Pétrotim : Adama Gaye confirme sa consœur, Mayene Jones

Arrestation Adama Gaye Cojer Nationale
Annonces

(10) commentaires

Rama Samb

Moussa sow yaw kou sofga as baye macki gaay defendre

Mafniang

Yew Rama danga am problème ? Toi tu défends qui ? Ici c’est pas la personne de Macky Sall qui importe c’est de l’institution qu’il incarne qu’il s’agit ! Quiconque agit ainsi vers la première institution du pays doit être sanctionné sévèrement ! Wasalam

Cheikh Tidiane Diene

Tout a fait d accord des journalistes avec leurs propos orduriers qui accusent des honnêtes citoyens des accusations qui ne reposent sur rien rien que des mensonges je suis d accord qu on casse leurs plumes qui n’augurent rien de bon ce type qui accuse le président d adultère il faut qu il assume ces écrits et la justice doit le condamner sévèrement si sa culpabilité est établie 5 ans et une forte amende pour dissuader certains apprentis sorciers qui pullulent dans le milieu des médias.

Fall Mouhamadou

Ta gueule abruti…

Samba

Vous êtes tous des vendus et vous cherchez à défendre Macki Sall et sa bande de voleurs

Jojo

totalement d accord avec l auteur… macky sall n a jamais utilise de son pouvoir pour de mauvaise chose… ce journaliste ne peut s en prendre qu a lui meme

456

bonne reaction de la cojer, on ne peut tolerer qu on homme insulte de telle maniere notre pays ! car oui macky represente notre pays je vous le rappel… j aime mon pays donc je deteste qu on l insulte

Senegalais

Le Senegal doit passer avant toute chose ! Macky a eu une excellente reaction !

Nitt

Adama gaye makk bou rew

Amadou

Messieurs de la justice cet homme doit être corrigé a la hauteur de son insolence et de son acte. Le président est une institution donc Adama via prison de Tambacounda