Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Appel au vote ethnique lébou: “Une nauséabonde initiative qui menace l’unité nationale”, M. Diakhaté

Moustapha Diakhaté dénonce, avec la dernière énergie, les propos etnicistes contenu dans la résolution dite de la Communauté lebou recommandant “aux électeurs des différentes localités de la Région de Dakar de soutenir les listes conduites par les candidats lébou”. Selon lui, leur élection devrait contribuer à la résolution et à une meilleure prise en charge des problèmes récurrents du foncier, de l’assistance sociale et de la solidarité, de l’accès à l’eau potable, de l’assainissement, de la sécurité, de la formation et de l’emploi des jeunes, des activités auto-rémunérées des femmes en milieu urbain et semi-urbain.

Inacceptable…

Pour l’ex membre de l’Apr, Moustapha Diakhaté, c’est inacceptable, inadmissible et archi-faux de laisser entendre qu’on ne peut être un bon maire pour les lebou qu’à condition d’être lebou.
A l’en croire, les auteurs de cette résolution, en tentant d’instaurer un etnicisme municipal, viennent de renier toute la légendaire hospitalité lebou et l’appel à l’unité nationale qui se trouve dans la devise de la république du Sénégal : Un Peuple, Un But, Une Foi.

Devise de République…

“Nous devons tous avoir à l’esprit que la devise de République ne peut être pleinement appliquée que si nous séparons absolument et radicalement les origines ethniques, religieuses, régionales du débat électoral et politique. A ma qualité d’ancien élu de Dakar et militant de la cohésion nationale, j’invite les Dakarois à aimer Dakar sans exclusive et à rejeter cette résolution nauséabonde et à dénoncer vigoureusement ses initiateurs”, déclare Moustapha Diakhaté sur sa page facebook.

Cohésion nationale…

Moustapha Diakhaté invite solennellement et très respectueusement le Président Macky Sall, leader de BBY, et surtout garant de la cohésion nationale, à désapprouver cette nauséabonde résolution et lui demande aussi d’instruire les partis dont sont membres les ministres Abdoulaye Diouf Sarr et Alioune Ndoye à se démarquer publiquement de cette initiative anti nationale.

Discrimination…

Selon M. Diakhaté, les Dakarois sont tous égaux en droits. Nul ne peut être élu maire pour sa religion, sa couleur de peau, son ethnie. “C’est la leçon de l’adhésion du Sénégal à la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 et aux instruments internationaux adoptés par l’Organisation des Nations Unies et l’Organisation de l’Unité africaine, notamment la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme du 10 décembre 1948, la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination”, ajoute-t-il.

118 Whatsapp
Annonces
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    0:02 - 29/07/2021

    Padros Mb.: ” Animateur Youtube, Tik Tok wala Instagram mofi am ..Kou takhaw sama kanam damalay…”

    Whatsapp
    23:30 - 28/07/2021

    Prétendue crise à la RTS: Les précisions de B. Ndiaye (Synpics RTS) sur la gestion de Racine Talla

    Whatsapp
    23:14 - 28/07/2021

    J’accuse médecins et politiques – Par Serigne Saliou Gueye

    Whatsapp
    22:56 - 28/07/2021

    Thiaba Thiès sur Lena : “Sama doom la mais, lign ko joué lo bou nékone mann douma…”

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp