Alioune Tine : « les bases militaires françaises et le Cfa sont des marqueurs très forts de la continuité coloniale »

Alioune Tine : « les bases militaires françaises et le Cfa sont des marqueurs très forts de la continuité coloniale »

Dans un tweet publié sur X, Alioune Tine, fondateur de l’Afrikajom Center, a exprimé des opinions tranchées sur la présence continue des bases militaires françaises en Afrique et l’utilisation du franc CFA.

Pour Alioune Tine, les bases militaires françaises et le Cfa sont des marqueurs très forts de la continuité coloniale.

« Pour la France et les pays de l’Uemoa, il faut anticiper et émanciper les pays africains avec le départ des bases et l’adoption de l’eco. C’est ça le pragmatisme », déclare-t-il.

17 COMMENTAIRES
  • Le Vrai.

    Le suivisme est une valeur nouvelle chez bon nombre de nos compatriotes. La raison et la logique se sont évadés de leur esprit. Aujourd’hui, il faut être réaliste et accepter que nous n’avons pas les outils nécessaires pour déléguer notre sécurité à des nations plus développées. Un bon nombre de pays européens ont délégué leur sécurité militaire aux États-Unis (Italie, Allemagne, Pologne et j’en passe) et leur sécurité économique à l’Euro (combien ont délaissé leur monnaie locale pour épouser l’euro). Peut-on dire que ces pays sont sous le joug de la colonisation? Je ne crois pas. Ce qui est sûr, nous adorons la spéculation intellectuelle. Socrate a dit : les esprits forts discutent des idées, les esprits moyens discutent des événements et les esprits faibles discutent des gens. Pour l’instant, nous sommes dans les événements.

    Le Vrai.

    • Karim-USA

      Si SONKO et Diomaye échouent à mettre fin à ce néocolonialisme sauvage, je pense qu’ils perdront en crédibilité aux yeux des Sénégalais avec un risque de ne pas avoir un 2nd mandat. Nous voulons couper définitivement nos liens douloureux et à perte avec le colon français. En Asie, les pays tels que le Vietnam, le Laos, le Cambodge etc étaient des colonies françaises et non seulement ils ont réussi à les tabasser, les chasser et prendre définitivement leurs indépendances. Mais ils ont cessé de s’exprimer en français tout simplement pour adopter l’anglais et leurs langues nationales. De ce fait, la France n’ose plus et ne peut plus mettre les pieds dans ces pays là, parce que non seulement c’est des pays guerriers mais aussi le colon ne comprend même plus leurs langues. C’est ça qu’on appelle une vraie indépendance. Contrairement aux Africains dont l’indépendance est une farce puisque le colon sera toujours là pour saboter nos tentatives de progrès et nous tirer vers le bas, avec les accords coloniaux secrets et choquants que nos dirigeants n’osent toujours pas rompre, ils nous imposent de parler leur langue, une langue très limitée d’ailleurs même nos langues nationales sont plus riches que le français et la honte du franc CFA, leurs médias qu’ils nous envoient sur notre territoire pour nous filmer de plus près et nous saboter tout progrès, en plus de leurs bases militaires, tout ça dans un sabotage et pillage organisé de l’Afrique. En Asie, les Français n’ont absolument rien et en Afrique, ils ont tout mais veulent toujours plus. Dans ces conditions, comment s’étonner que l’Afrique soit le continent le plus pauvre de la planète alors même qu’on choisit toujours de subir et on laisse le colon toujours faire ce qu’il veut sur notre territoire. Nous devons faire comme les Asiatiques qui eux tous parlent et étudient dans leurs langues nationales et en Anglais. C’est le cas de la Chine, Qatar, Inde, Corée, Japon etc. Parce qu’un enfant étudie toujours mieux dans sa langue maternelle. Le français est une langue pauvre et de sous développement. Et la meilleure façon de rompre le néocolonialisme,’c’est de parler une langue qu’ils ne comprennent pas. On leur facilite trop leurs crimes sur nous en parlant leur langue. Les ordinateurs, les smartphones, les GAFA, les nouvelles technologies etc, c’est pas la France qui les font. C’est la langue la plus nulle d’Europe. Il est très facile de commencer à intégrer le wolof et l’Anglais à l’école primaire et nous pouvons le commencer maintenant. Demain se décide maintenant.

      • Yacou Niang

        Mais pourtant, vous écrivez bien en français, pathétique

    • mbaye ndiaye

      Nous avons voté pour avoir une monnaie africaine et gérer notre sécurité.L’euro est une monnaie européenne gérée par des européens ,elle n’est pas gérée par des africains ou américains.Pour la sécurité,nous avons des jeunes valides sans emploi,il suffit d’aller acheter des armes en Russie où ailleurs.Vous aurez des instructions qui vous forment à manier les armes.Nous ne connaissons pas le nombre exact de militaires dans ces bases et ils sont indépendants.Nous n’en avons aucun contrôle..Les deux piliers de la souveraineté sont la monnaie et l’armée.De Gaule en était conscient après la seconde guerre mondiale,il refusé l’offre américaine: la monnaie et l’armée américaine.La France peut aller bombarder le Mali,le Niger ou le Burkina.Comme elle le faisait avec Bob Denard au benin, en Centrafrique , en Côte d’Ivoire etc La sécurité ne doit pas être sous-traitée.Le franc cfa et les bases militaires françaises dehors.Nous voulons une souveraineté.à 100/100 .Peut-on avoir une base militaire africaine en France?

  • Le Vrai.

    erratum
    évadées et non évadés.
    Le Vrai.

  • Le Vrai.

    Relecture.

    Le suivisme est une valeur nouvelle chez bon nombre de nos compatriotes. La raison et la logique se sont évadées de leur esprit. Aujourd’hui, il faut être réaliste et accepter que nous n’avons pas les outils nécessaires pour ne pas déléguer notre sécurité à des nations plus développées. Un bon nombre de pays européens ont délégué leur sécurité militaire aux États-Unis (Italie, Allemagne, Pologne et j’en passe) et leur sécurité économique à l’Euro (combien ont délaissé leur monnaie locale pour épouser l’euro). Peut-on dire que ces pays sont sous le joug de la colonisation? Je ne crois pas. Ce qui est sûr, nous adorons la spéculation intellectuelle. Socrate a dit : les esprits forts discutent des idées, les esprits moyens discutent des événements et les esprits faibles discutent des gens. Pour l’instant, nous sommes dans les événements. Notre problème, en lieu et place de regarder plus loin que le bout de notre nez, nous lorgnons encore sur les rétroviseurs du passé et focalisons notre attention sur la colonisation. Pendant ce temps, le monde avance à pas de géants. Le jour où nous comprendrons que les générations actuelles de l’Europe ne sont pas comptables des égarements immoraux de leurs aïeux, l’espoir sera permis.

    Le Vrai.

  • A bas le neo colonialisme

    Meme l’eco est une monnaie ou la France ne doit jouer sucun role, sinon le Senegal doit sortir et creer sa propre monnaie.

  • Laye ndiaye

    En premier la langue frsnçaise doit disparaitre et laisser en place notre langue nationale.

    • Yacou Niang

      La charité bien ordonnée commence par soi-même, arrêter d’écrire en français lol

  • pompo

    de quelle Eco il parle?
    Eco version ouattara ou alors l’ECO de la CEDEAO

  • Mané 1977

    Vraiment les militaires français doit quitter trop c trop et le francs cfa doit changer la monnaie on prend notre monnaie comme d’autres pays africain le Maroc Algérie le cap Vert ou le vie AVEC ma famille, la GUINÉE CONAKRY LA GAMBIE ETC

  • s sy

    Monsieur Tine à raison il est temps de se débarrasser de ces vestiges coloniaux cad mettre fin à la présence militaire française et engager des réformes pour l’avènement de la monnaie cdeao

  • Ibrahima

    Nous sommes d’accord avec Alioune Tine. Je suis déçu de ne pas voir dans le communiqué les bases Militaires étrangères et la réforme du FCFA (avant l’arrivée de l’éco). Pour l’instant je ne vois aucune rupture. Je peux comprendre que CFA prendra du temps mais le départ des bases militaires n’est qu’une volonté politique. Ils peuvent partir dès la fin du mois de juin si le Président leur demandait. Ke commence vraiment à douter du courage de notre gouvernement. J’espère ne pas regretter d’avoir voter pour le projet en vain. Peut être au final Sonko n’est qu’un beau parleur. Discours bi dafa doy, passez aux actes.

  • Ibrahima

    Nous sommes d’accord avec Alioune Tine. Je suis déçu de ne pas voir dans le communiqué les bases Militaires étrangères et la réforme du FCFA (avant l’arrivée de l’éco). Pour l’instant je ne vois aucune rupture. Je peux comprendre que CFA prendra du temps mais le départ des bases militaires n’est qu’une volonté politique. Ils peuvent partir dès la fin du mois de juin si le Président leur demandait. Je commence vraiment à douter du courage de notre gouvernement. J’espère ne pas regretter d’avoir voter pour le projet en vain. Peut être au final Sonko n’est qu’un beau parleur. Discours bi dafa doy, passez aux actes.

  • sidi

    Jokers….

  • ElBabsMbay

    @Ibrahima va au coin. Tu avais voté pour la continuité donc assis toi et observe jusqu’au mois février 2029

  • Hamza Sarr

    Quid de la langue française ?
    L’un des vestiges de la colonisation, c’est le français. Pourquoi nos intellectuels sont-ils si pathétiques? Ils sont incapables, la plupart en tout cas, de parler les langues nationales sans utiliser des mots français.
    Commençons d’abord par l’enseignement de nos langues nationales, au lieu de faire du suivisme.
    Aucun pays au monde ne s’est développé avec la langue d’autrui.

Publiez un commentaire