Algérie-Côte d’Ivoire : Les Algériens récusent l’arbitre Joshua Bondo, la Caf maintient le choc à Japoma
PUBLICITÉ

Algérie-Côte d’Ivoire : Les Algériens récusent l’arbitre Joshua Bondo, la Caf maintient le choc à Japoma

 La Fédération algérienne de football s’est opposée à la désignation de l’arbitre botswanais, Joshua Bondo, pour diriger le match contre la Côte d’Ivoire ce jeudi.

L’objection de l’Algérie est intervenue après la diffusion d’informations, par la presse algérienne, sur la possibilité de nommer l’arbitre Joshua Bondo pour diriger la «finale» du groupe C.


La raison du rejet de l’arbitre botswanais par l’Equipe algérienne est due à sa «farce arbitrale» lors du match Algérie-Burkina Faso, joué à Marrakech, où Riyad Mahrez s’est vu refuser un penalty, lit-on dans LeQuotidien.

A l’époque, le sélectionneur national Djamel Belmadi avait vivement critiqué l’arbitre botswanais à la fin du match.
En attendant l’annonce officielle de celui qui va officier ce choc que toute l’Afrique attend, l’Algérie retient son souffle.

La Caf dément une délocalisation du match

A noter qu’une forte rumeur annonçait que la Caf allait délocaliser l’affiche Algérie-Côte d’Ivoire et les autres matchs restants et prévus au stade Japoma (Douala) au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Selon la rumeur, une réunion était prévue hier pour statuer sur le sort du stade Japoma dont la pelouse inquiète. Ces matchs devaient donc être délocalisés à Ahmadou Ahidjo de Yaoundé si la proposition de la Commission d’organisation est retenue.


Face à cette rumeur, le média algérien El Heddaf a contacté Alexandre Siewe, directeur de la Communication de la Caf. Ce dernier a démenti ces informations. «Il n’y a pas de réunion du Bureau exécutif de la Caf concernant un changement de stade. Côté organisationnel, il est impossible de changer les stades dans ces circonstances», a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : «La pelouse de Japoma a attiré l’attention du Comité d’organisation de la Can, qui se réunira mardi (hier) pour étudier son état.»

109
PUBLICITÉ