Aïda Mbodj défend l’acte 3 de la Décentralisation

Aïda Mbodj défend l’acte 3 de la Décentralisation

Aïda Mbodj, présidente du conseil départemental de Bambey ne crache pas sur l’acte 3 de la décentralisation. Sinon, elle réclame le renforcement des moyens des conseils départementaux.

«Nous devons sensibiliser l’autorité, après avoir sensibilisé les populations de la nécessité et du contenu de l’acte 3 et de ses bienfaits. Nous devons aussi de sensibiliser l’autorité pour qu’on puisse avoir davantage de moyens car, l’insuffisance de moyens peut plomber la réforme», a indiqué, sur Sud Fm, Mme Mbodj qui avait convoqué une réunion axée sur les orientations budgétaires.

Et entres autres projets déclinés, il y a la construction de salles de classe dans les Cem, les Pme maraîchers, la transformation des ordures ménagères, la production d’électricité.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire