PUBLICITÉ
Aliou sall - Affaire Petro Tim: M. Seck, l’erreur de casting de la Lettre du Continent (Contribution)

Affaire Petro Tim: M. Seck, l’erreur de casting de la Lettre du Continent (Contribution)

Cela va dans tous les sens, désormais. Depuis la publication du reportage de la BBC, révélant un scandale de 10 milliards de dollars qui impliquerait le frère du président, Aliou Sall, des adeptes du funambulisme empruntent des faisceaux captieux, livrant des discours pour le moins fantasmagoriques.

Le débat a ainsi glissé sur le terrain du règlement de compte familial entre Faye et Sall. Avec en toile de fond une guerre de positionnement, dont le point d’orgue serait la succession du président de la République.

La bataille d’opinion dont les protagonistes seraient principalement la première Dame Marième Faye Sall, et bien entendu, le frère du président, Aliou Sall, fait donc rage. Des plumitifs seraient même armés pour porter la pique létale au camp d’en face. Et tous les coups sont désormais permis pour jeter l’opprobre et le discrédit sur l’adversaire désigné. Qu’importe la grossièreté de l’infamie. Pourvu que l’on touche sa cible.

L’On apprend ainsi, d’un canard pourtant jugé crédible, qu’un frère de la première Dame, Malick Seck, pour ne pas le nommer, tirerait les ficelles pour abattre Aliou Sall, sous la dictée de sa sœur.

Cela fait 7 années que Macky Sall est aux affaires, et ils sont bien rares, les sénégalais qui ont jusque-là entendu parler du nom de Malick Seck, ce frère pourtant très proche de Marième Faye Sall. Et ils sont certainement bien nombreux à avoir croisé le bonhomme dans les rues de Dakar sans lever sur les yeux sur lui. Parce que Malick Seck n’a pas choisi de s’afficher et d’exhiber des ambitions. Non pas parce qu’il a cherché à cacher son jeu. Mais parce qu’il a tout simplement choisi de se mettre en marge des lambris dorés du pouvoir.

Ceux qui le connaissent, le savent. Malick Seck n’a jamais essayé d’utiliser sa position (frère de la première Dame), pour profiter de prébendes indues. Les combines dont il est accusé, pour monter en épingle l’opposition, particulièrement le PDS, afin de déclencher une enquête parlementaire contre Aliou Sall, sont des pratiques réservées aux comploteurs politiques chevronnés dont Malick Seck ne fait certainement pas partie.

Et puis, aurait-voulu combattre Aliou Sall, que Malick Seck s’y prendrait sans doute autrement. Certainement pas à travers une commission d’enquête parlementaire de l’Assemblée nationale, qui n’a plus sa raison d’être, dans la mesure où le procureur de la République a déjà ouvert une enquête dans ce dossier. Les souteneurs de Aliou Sall le disent. Son seul tort dans cette affaire, c’est d’être le frère du président de la République, que des gens cherchent à atteindre à travers sa personne.

Malick Seck devra-t-il, lui aussi, payer sa proximité connue et assumée, avec sa sœur, que certains cherchent visiblement à abattre ?

Si tel est le cas, l’erreur de casting est particulièrement flagrante.

* Bounama Tall

Affaire Petrotim Malick Seck Aliou Sall
Annonces

(6) commentaires

Saoune++H

Le grd voleur du siécle aliou gaz

Samba

Franchement on a rien à cirer que Aliou Sall est frère du président ou pas ses liens de parenté ne nous intéresse pas ce qui intéressent les sénégalais que Maky Sall nous dît pour QUOI il a donné nos ressources à Franc Timis et Aliou SALL sur un faux rapport de présentation de Ally N’gouye N’diaye et pour QUOI il ne signe pas directement avec les grandes compagnies comme TILO OiL ou bien cosmos qui était déjà sur place qui avaient déjà signés des contrats de recherche avec le Sénégal

Petrol

Alioune tu nais pas sérieux dit nous du pétrole c’est mieux de nous parlais de Malick seck il n’a rien fait on te connais depuis que tu est à ASER en + conseil ecnm es social qui dirigeait le feu Mbaye jacque Diop avant de partir en Chine tu dit jamais la vérité tu a aussi trahir bcp de personne l’aise malick tranquille

Sam

Ma question est pourquoi Frank Timis a choisi Aliou Sall comme son premier collaborateur alors que c’est grâce à Atepa qui l’a en premier introduit dans notre pétrole. Logiquement Atepa en bon homme d’affaires était plus indiqué d’autant que ce dernier dit qu’ils ont tous les deux concouru en Sierra Leone. Pourquoi l’ascenceur ne lui a pas été retourné. La peur de perdre son marron…certainement.

Eugene Senghor

Je ne crois pas á cette these de la part de la famille de Marième Faye mais cela ne regarde qu’á eux.Ons’en fout

Kaghan Diédhiou

En tout cas nous exigeons le remboursement de nos milliards volés.

Publier un commentaire