Affaire Kilifeu : La position ferme de Souleymane Jules Diop
PUBLICITÉ

Affaire Kilifeu : La position ferme de Souleymane Jules Diop

Souleymane Jules Diop, invité de l’émission Jury du Dimanche, sur Iradio, est revenu sur l’affaire de trafic présumé de passeports diplomatiques plus particulièrement sur le cas de l’activiste, Kilifeu du mouvement Y’en a marre. L’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Délégué permanent du Sénégal auprès de l’UNESCO souligne qu’on est tous égaux devant la loi. 

Justice équitable

Souleymane Jules Diop précise d’abord qu’il est un agent public de l’Etat. « Ma vocation première est au cœur de mon action. Il y a l’intérêt général. C’est ce qui est bon pour le Sénégal et le premier principe, c’est celui de la neutralité. Le second, c’est un principe d’impartialité. Ce que je dis est valable pour la justice, pour tous les juges. Nous devons tous être égaux devant la loi et traités en tant que sénégalais et de manière juste et équitable. C’est un principe. C’est cela qu’il faut faire« , a-t-il dit.

L’enquête en cour 

« Maintenant, je ne suis pas dans les détails des arcanes judiciaires. Ce sont des affaires qui sont pendantes devant la justice mais, j’en appelle à l’équité dans le traitement des dossiers », a conclu Souleymane Jules Diop.

2
PUBLICITÉ