Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Accusations du Royaume-Uni contre la Russie: Les éclaircissements du Ministère Russe des Affaires Etrangères

Le 14 mars 2018, le Ministère Russe des Affaires Etrangères a publié un communiqué au sujet des accusations du Royaume-Uni contre la Russie concernant l’affaire Sergueï Skripal (le texte est en annexe, en anglais). “Suite à l’annonce de démarches inamicales du Royaume-Uni envers la Russie, il est évidemment prévu de prendre des contremesures, comme l’a déclaré le Ministère”, peut-on lire dans un communiqué du porte-parole du Ministère Russe des Affaires Etrangères. Maria Zakharova de confier qu’elles sont en cours d’élaboration et seront adoptées prochainement.

Je voudrais vous informer que l’Ambassade de Russie au Royaume-Uni a envoyé au Foreign Office plusieurs notes diplomatiques ayant pour objectif d’entamer un dialogue actif avec Londres sur la situation autour de l’usage de substances chimiques toxiques sur le territoire britannique. Ces notes appelaient à lancer un travail conjoint concret pour fournir des dossiers et toutes les informations possibles. Il était question d’appliquer la Convention sur l’interdiction des armes chimiques (CIAC), de faire appel aux institutions et aux capacités de l’OIAC. Ces notes appelaient également instamment à accorder un accès à la citoyenne russe Ioulia Skripal“, explique Maria Zakharova.

Et de poursuivre : “Nous avons envoyé au Foreign Office un document à part concernant les informations annoncées et publiées concernant une éventuelle cyberattaque par des structures officielles britanniques contre la Russie“.

A cet effet, le communiqué confie qu’au total, quatre notes ont été envoyées. “En retour, nous avons reçu des réponses bureaucratiques insignifiantes. A l’heure actuelle, le Royaume-Uni refuse de coopérer avec la Russie pour remplir ses engagements en tant que membre de la CIAC et de l’OIAC. Cela a été notamment déclaré à la tribune de l’OIAC. Nous avons tenté de faire revenir Londres dans le champ légal pour régler les questions et les problèmes sérieux.

Nous sommes extrêmement préoccupés par ce qui s’est produit il y a quelques jours sur le sol britannique. Nous recevons toutes les informations sur l’usage de l’arme chimique au Royaume-Uni avec beaucoup d’inquiétude. Je peux confirmer officiellement qu’à l’heure actuelle, Londres refuse de présenter la moindre information factuelle sur l’affaire en cours. Il n’est aucunement question de fournir à la Russie des échantillons de la substance qui a été découverte sur les lieux du crime.

Je peux également confirmer officiellement que la Russie n’a pas reçu de détails ou d’informations susceptibles de faire la lumière sur les faits de la part de Londres, ni via les canaux bilatéraux ni via les organisations internationales.

Le spectacle politico-médiatique continue, tout comme la flagrante campagne politico-médiatique qu’il recouvre. On constate notamment que les mécanismes du Conseil de sécurité des Nations unies sont utilisés pour réchauffer avec une nouvelle force la campagne et l’hystérie antirusses. Je pense que de nombreux membres de la communauté internationale ont tiré leurs conclusions sur le niveau de confiance envers Londres.

Encore une fois, nous appelons officiellement le Royaume-Uni à présenter tous les dossiers sur l’incident (comme ils l’appellent) impliquant la propagation de l’arme chimique sur le territoire de ce pays“, conclut la porte-parole du Ministère Russe des Affaires Etrangères .

 

14 Whatsapp
Annonces
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    8:33 - 29/10/2020

    Revue de Presse (Wolof) Rfm du Jeudi 29 Octobre 2020 Par Mamadou Mouhamed Ndiaye

    Whatsapp
    8:23 - 29/10/2020

    PSG : Le coach Tuchel se prononce sur la blessure de Neymar…

    Whatsapp
    8:19 - 29/10/2020

    Remaniement : Ces 6 ministres sur la sellette !

    Whatsapp
    8:04 - 29/10/2020

    Alfred Gomis après la défaite contre Séville: “C’était vraiment compliqué…’

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp