PUBLICITÉ
Accord pétrolier avec le Sénégal : Le PM de Guinée-Bissau confirme et critique le chef de l’Etat
PUBLICITÉ

Accord pétrolier avec le Sénégal : Le PM de Guinée-Bissau confirme et critique le chef de l’Etat

Le premier ministre de Guinée-Bissau, Nuno Gomes Nabiam, a confirmé vendredi 10 décembre, devant le parlement l’existence d’un accord pétrolier avec le Sénégal, mais a critiqué le fait qu’il ait été négocié par le Président Umaro Sissoco Embaló sans l’implication du Gouvernement.

PUBLICITÉ

« En fait, le Premier ministre est au courant de l’existence d’un accord pétrolier entre la Guinée-Bissau et le Sénégal », a déclaré M. Nabiam lors d’une question posée par des députés, rapporte la presse portugaise.

Selon le chef du gouvernement, l’accord lui a été remis par le ministre des Affaires étrangères le 26 octobre 2020 « dans une enveloppe à caractère confidentiel ».

Umaro Sissoco Embaló a bien signé

« L’accord a été signé par le président de la République, Umaro Sissoco Embaló,. Le gouvernement n’a pas été impliqué », a-t-il déclaré.

« Je pense que les choses n’ont pas été gérées comme elles devraient l’être. C’est le gouvernement qui devrait signer, le parlement qui devrait ratifier et le président qui devrait promulguer, mais les choses ont été gérées de manière inverse », a-t-il déclaré.

« Dans cet accord, que je vais remettre au parlement, il est stipulé que 70 % vont au Sénégal et 30 % à la Guinée-Bissau », a déclaré Nuno Gomes Nabiam.

Remise en cause du quota du Sénégal

Le premier ministre guinéen a également déclaré que, pour le gouvernement, l’accord « ne peut pas être comme ça, car il est prouvé que le pétrole dont ils parlent est du côté de la Guinée-Bissau.

« Au nom de la solidarité qui a toujours marqué nos relations avec le Sénégal, elle devrait être de 15% pour le Sénégal et de 85% pour nous, le cas échéant. Mais je dois dire que nous parlons d’une question très sérieuse qui doit être traitée avec soin », a-t-il déclaré.

Il ajoutera qu’un avis technique est nécessaire, car la plus grosse partie du pétrole  est du côté de la Guinée-Bissau.

#NunoGomesNabiam #Pétrolr #Sénégal

50
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

2 commentaire

  1. BAXAM

    CHÈRE JEUNESSE SÉNÉGALAISE VOTONS POUR LE CHANGEMENT MAQUIS SALLES ET SES VAUTOURS SONT LA QUE POUR LEUR PROPRE INTÉRÊT

  2. Rufisquois

    Que chaque pays exploite si possible le pétrole se trouvant sur son sol. Jamm né gnoy