Annonces
Annonces
» » » » Sécurité : Comme le Sénégal, le Cameroun...

Sécurité : Comme le Sénégal, le Cameroun désactive les puces non identifiées dans l’Extrême-nord

L’Agence de régulation des télécommunications (ART) du Cameroun vient une fois de plus de monter au créneau pour l’application de l’obligation d’identifier tous les détenteurs de numéros de téléphone mobile tels que prescrit dans un décret du Premier ministre signé en septembre 2015 et qui donnait 60 jours aux opérateurs pour se conformer.

Selon le site Tic Mag, après une décente sur le terrain effectué les 26 et 27 mai 2016 par Ali Soungui, le délégué régional de l’ART pour le Nord, l’Extrême-Nord et l’Adamaoua, celui-ci est arrivé à la conclusion selon laquelle des cartes Sim non identifiées continuent à circuler et à être utilisés dans cette partie du pays, confrontée aux assauts du groupe terroriste Boko Haram. Dans la foulée, Ali Soungui a exigé la désactivation immédiate des lignes non identifiés sur les réseaux des opérateurs mobiles, notamment MTN, Orange et Nexttel.

Rappelons au passage que certains opérateurs à l’instar de MTN ont récemment lancé une nouvelle campagne d’identification de leurs abonnés, avec de nouveaux outils numériques qui scannent désormais la carte d’identité nationale des abonnés. La campagne est sensée s’étendre jusqu’au 30 juin 2016.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL