Annonces
Annonces
» » » » » » Polémique sur un 3ème mandat de Macky Sall: Les...

Polémique sur un 3ème mandat de Macky Sall: Les précisions du Pr Babacar Guèye…

 La déclaration du Pr Babacar Guèye sur un éventuel troisième mandat de Macky Sall  a suscité beaucoup de polémique dans les réseaux sociaux. C’est pourquoi, le constitutionnaliste s’est confié à nos confrères du journal le Quotidien pour apporter des précisions. 

Victime d’injure et de moquerie, le constitutionnaliste considère qu’il a été « incompris » après sa sortie sur la possibilité d’un 3ème mandat pour Macky Sall en 2024. Selon lui, il a juste donné « un avis technique, car en regardant la Constitution, je n’ai pas vu de dispositions transitoires disant que le mandat de sept ans est le premier des deux que Macky Sall doit faire » s’est t-il défendu.

A l’en croire, « la révision constitutionnelle de mars 2016 a été rédigée de telle sorte qu’on peut raisonnablement penser qu’il est possible que le président Macky Sall brigue un 3ème mandat ».

Le juriste de poursuivre: « il y a dans cette affaire un problème de succession de lois. La première est relative à l’article 27 issu de la Constitution de 2001, et cette révision constitutionnelle de mars 2016 qui ne mentionne plus de mandat de 7 ans.  Donc comme dans une succession de lois, la dernière abroge la première. J’en tire la conséquence que le président Macky Sall peut faire deux mandats de 5 ans puisque l’article 27 n’évoque pas de mandat de 7 ans ».

Annonces
Annonces

10 commentaires

  • moussamariam
    09/10/2017 01:27

    si le dieu veux il le fera

  • untel
    09/10/2017 11:51

    attendons de voir, wait end see

  • Lamine
    09/10/2017 11:59

    Tu as manque de respect au peuple senegalais qui est dailleur tres repecte de par le monde et a coup sur plus intelligent que ses dirigeants

  • sarr
    09/10/2017 12:57

    s il vous ne fait jouer avec nos institutions ne met notre Cher dans problemes pour la 3em mandats aura probleme

  • Pape Seck
    09/10/2017 13:47

    Vous faitez preuve de malhonnêteté intellectuelle car en 2012 vous étiez plus catégorique sur le cas du 3emes mandant en participant d’une manière volontaire à l’intoxe mènent par les ennemis du peuple sénégalais tu as chanté comme un perroquet de la non constitutionnalité de la candidature de me Wade et aujourd’hui quel intérêt t’anime à créer une brèche pour l’actuel locataires du palais pour le permettre de prolonger son bail en 2024 en lui donnant des justification tu es dangereux Mr le soit disant conditionnaliste un peu d’éthique et de mémoire peut être que tu es amnésique. Malheur a ceux tromper leur peuple malheur à ces intellectuelles corrompus

  • MAKHOU
    09/10/2017 14:26

    Je pense que ce n’est vraiment pas le moment d’agiter ce débat car la rentrée des classes pose énormément de soucis aux parents d’élèves.
    Pr Gueye, en tant expert vous venez de montrer quelques faiblesses de notre architecture constitutionnelle .Nous pensons que c’est l’intellectuel qui a parlé mieux l’enseignant.
    Sauf que votre esprit éclairé peut servir à d’autres fins en réveillant ou suscitant des envies de pouvoir mais aussi de sécurisation.
    L’exploitation du pétrole au Sénégal si situant dans le court terme je ne vois pas le régime actuel refuser un troisième mandat. Finalement ça risque de devenir une habitude bien sénégalaise .Autant d’enjeux !

  • Abdoulaye
    09/10/2017 21:55

    Macky Sall ne briguera jamais un troisième mandat car il n’est pas avide de pouvoir.Si Dieu lui donne la possibilité d’être réélu il organisera les élections présidentielles pour son successeur.

  • Abdoulaye
    09/10/2017 21:56

    Macky Sall ne briguera jamais un troisième mandat car il n’est pas avide de pouvoir.Si Dieu lui donne la possibilité d’être réélu il organisera les élections présidentielles pour son successeur en 2024 in cha Allah!!!

  • You
    10/10/2017 11:41

    Mais pourquoi se retarder sur une finale si on n’a pas encore joué la phase de qualification. Est-ce que Macky aura un deuxième mandat?

  • Gueye
    21/10/2017 12:40

    effectivement le président peut belle bien avoir un 3eme mandat car les septennats en cours n’ont pas de dispositions légales étant donné qu’il a été abrogé et la constitution dit en son article 27 nouveau :(…)nul ne peut faire deux mandats consécutifs. Il faut savoir que cela concerne le quinquennat en vigueur et non le septennat ;en clair l’interdiction faite au président d’exercer plus de 2 mandat de 5 ans commence à courir à partir de 2019 cause pour laquelle le PR peut avoir un 3eme mandat

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL