Annonces
Annonces
» » » Mortels Daaras ! Par Alioune Badara NIANG

Mortels Daaras ! Par Alioune Badara NIANG

Quel spectacle déchirant ! Cet horrible « air» de SAMBA (rien à voir avec la danse), du prénom du tortionnaire «maître» coranique qui a battu à mort, Dame, ce jeune talibé âgé seulement d’une dizaine d’années. Cette violence qui heurte la conscience humaine (une imbécillité !), doit nous amener à cesser ce déni de réalité car l’aveuglement général est effarant et nous interroger sérieusement, sur la situation de nos Daaras, jadis lieux d’excellence d’apprentissage, de formation et de socialisation. Sont-ils devenus des symboles de la violence éducative ?

Seulement, les clichés ont la peau dure, en ce sens que ce n’est pas la première fois que des drames, certes qui n’aboutissent pas toujours forcément à la mort de l’apprenant (heureusement), sont relevés dans les Daaras avec des sévices corporels, parfois sexuels et mauvais traitements en tous genres, physiques et psychologiques, qu’ont fait subir au(x) talibé(s).

Des milliers sont ainsi victimes de violation de leur droit au respect de la dignité humaine et de l’intégrité physique. Le plus souvent par leurs maîtres coraniques (ou des vaseux qui se présentent comme tels). Ils font mendier les enfants, ils les maltraitent jusqu’à la mort parfois au nom d’un Allah importé ! Comment penser qu’ils remplissent leur rôle d’éducateur en l’occurrence?

Ce n’est plus du mécontentement, c’est une levée de boucliers massive contre ces chantres de traitements humiliants, dégradants ou avilissants infligés à l’enfant dans les Daaras.

Il est temps d’agir avec détermination, et avec tous les moyens nécessaires, pour que l’enfant en général, le talibé en particulier, cesse d’être nié en tant que personne digne de respect et ayant des droits propres.

Quitte à créer un mécanisme de prévention des « traitements inhumains et dégradants » en permettant à des experts, des spécialistes de l’enfance, de visiter régulièrement les Daaras afin d’améliorer le repérage, le signalement et le suivi des talibés maltraités.

Avec l’aide des pouvoirs publics, qui ont l’ambitieux projet d’installer 64 Daaras modernes dans toutes les régions du Pays (une excellente initiative qui va accompagner le projet de loi sur la modernisation des Daaras), la Société tout entière doit se mobiliser pour dire …. STOP !

Alioune Badara NIANG

aliounebadaraniangjunior@gmail.com

Le contenu que vous venez de lire est une contribution:

L’internaute qui apporte une contribution au site senego.com quelle qu’elle soit s’engage à ce que celle-ci ne comporte aucun élément quelconque susceptible de violer le droit des tiers, et de donner lieu à des actions fondées notamment sur le plagiat, la responsabilité civile ou encore les délits prévus par la loi, notamment diffamation, injure, ou non-respect des dispositions d’ordre public telles que provocation aux crimes et délits, et crimes contre l’humanité et provocation à la discrimination, à la haine et à la violence.

Senego.com n'endosse en aucun cas la responsabilité sur les contributions d'utilisateurs ainsi que les opinions, recommandations ou de conseils exprimés au travers de celles-ci. Nous déclinons expressément toute responsabilité concernant l'information et l'utilisation de ces informations, Nous nous réservons le droit de supprimer du contenu d'utilisateur sans information ni formalité préalable, lorsque le caractère manifestement illicite et/ou contraire aux présentes dudit contenu serait porté à la connaissance.

Annonces
Annonces

2 commentaires

  • Sopnabi
    01/08/2015 01:41

    Stop un enfant est un cadeau de dieu il n faut pas le maltraité et les talibes sont traites com des inhumains on a manifesté contre le mandat d wade m on fait rien pour la protection des enfants talibes on est tous responsables

  • babacar niang
    01/08/2015 02:20

    les serignesdaraa moi je les appel les sathie daraa cet des voleur regarder si tu a 100talibet chaque un verse chaque jours 500f cet 1millions 500f cet l salaire dun ministre

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL