Annonces
Annonces
» » » » » Lutte contre les oiseaux granivores dans la...

Lutte contre les oiseaux granivores dans la Vallée : Le traitement par voie aérienne démarre la semaine prochaine

2017-03-04T21:38:15+00:0024 Partages

Le responsable départemental de la Dpv de Dagana, Assane Samba, a annoncé, à Richard-Toll, le démarrage, d’ici la semaine prochaine, des opérations de lutte contre les oiseaux granivores par voie aérienne. M. Samba s’exprimait à l’occasion d’un atelier de formation de deux jours financé par l’Uemoa sur la gestion des oiseaux granivores, des rongeurs et autres ravageurs qui détruisent les cultures de riz.

Il a précisé que ce traitement par voie aérienne sera effectué, dans un premier temps, dans les zones de grande production rizicole de Ross-Béthio, par les agents de la Dpv, en étroite collaboration avec la Compagnie agricole de Saint-Louis (qui va mobiliser un hélicoptère pour les besoins de cette opération de grande envergure), la Saed, le service départemental du développement rural et les organisations paysannes, etc. 

Au nom du directeur de la Dpv, Emile Victor Coly, Assane Samba a rendu un vibrant hommage à l’Uemoa, qui n’a ménagé aucun effort pour financer cette formation.

Il a laissé entendre que l’objectif principal de ce traitement par voie aérienne est d’arriver à réduire les populations aviaires à un seuil économiquement acceptable. Plus explicite, il a précisé qu’il est hors de question de les éliminer entièrement.

Dans la mesure où ces oiseaux granivores peuvent aider les producteurs à se débarrasser de certains insectes nuisibles. Mamadou Diaby, expert protecteur, Ismaïla Mbengue du service départemental du développement rural, Mody Gaye de la Dpv et autres formateurs ont invité tous ceux qui participeront à ce traitement à être très vigilants afin de ne pas se tromper de cibles.

Etant entendu que ce traitement ne doit pas concerner certains oiseaux migrateurs qui ne détruisent pas les cultures de riz, les aigles et autres oiseaux carnivores.
Ces derniers ont aussi expliqué aux séminaristes comment utiliser les raticides pour lutter contre les rats et autres rongeurs.

Les oiseaux granivores, un fléau pour les cultures céréalières

Les oiseaux granivores sont un fléau pour les cultures, surtout celles céréalières. Ils n’épargnent pas non plus les tapis herbacés des brousses, savanes et prairies d’Afrique au sud du Sahara.

Ils sont absents des zones forestières équatoriales denses (Guinée, Sierra Leone, Ghana, majeure partie du Nigéria, Cameroun, Gabon), la lisière des zones agricoles et ils n’évitent ni les villages ni les zones de peuplement.

Selon Assane Samba, un oiseau consomme 3 g de riz/jour et en gaspille 20. Près de 100.000 oiseaux consommeraient tous les jours 300 tonnes de riz et en gaspilleraient 2000 tonnes. Cette formation, a-t-il poursuivi, outre la mise à niveau des partenaires (producteurs, agents Saed, Drdr…), a permis d’avoir dans chaque zone de production rizicole un ou des représentant.
 
Ceux-ci, en plus du dispositif de base de la Dpv de Richard-Toll, permettront de faire, au moment opportun, des prospections en vue de signaler aux agents de la DPV des dortoirs d’oiseaux granivores et autres sites de regroupement des ravageurs.

(Le Soleil)

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL