Annonces
Annonces
» » » « Les fameuses retrouvailles libérales ne sont...

« Les fameuses retrouvailles libérales ne sont pas une question d’intérêt national »

Dans une interview accordée à nos confrères du Soleil, le politologue Yoro Dia est largement revenu sur l’actualité politique nationale. Sur la question du dialogue politique, il précise que c’est malheureux que cela soit un événement dans une démocratie. Le consensus est une question d’intérêt national, il ajoute que la retrouvaille de la famille libérale n’est pas une question d’intérêt national.

Si la démocratie Sénégalaise est stable, c’est parce que le système prédomine les acteurs. Les agissements qu’on est en train de voir ne peuvent pas impacter sur le système, il faut que l’opposition assume sa position;  c’est à dire rester dans l’opposition. »On ne peut pas invoquer les retrouvailles pour rejoindre Macky Sall », ajoute-t-il.

Au chapitre de l’affaire Karim Wade, l’ancien de l’Ena de France et du Cesti de l’Ucad précise qu’elle relève maintenant de la chose jugée. « Ne serait-ce que pour rendre hommage à Wade qui, comme Hérode, a laissé sa trace dans le béton, le dossier Karim  Wade doit être traité par Macky Sall avec bienveillance ». Toutefois, Yoro Dia se demande si Karim Wade est demandeur d’une grâce présidenteielle?

 

Annonces
Annonces

5 commentaires

  • GM
    19/05/2016 00:26

    Bien vu Mr. Dia. Merci…

  • KHEUCH
    19/05/2016 00:48

    Pour avoir la grce prsidentielle, il faut la demander. Et si Karime la demande cela voudrait dire qu’il a reconnu les faits qui lui sont reprochs. Ce n’est pas aussi facile que vous ne le penser.

  • Verdad
    19/05/2016 01:12

    En tout cas ce qui m’étonne est q rimka est le seul condamne par la crei,ou sont les autres…?

  • diongue
    19/05/2016 04:43

    daraleroulathie diamou moye lepe

  • idy
    19/05/2016 10:53

    verdad je su entierement dakor avec toi

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL