Annonces
Annonces
» » » Les enseignants répondent à Macky Sall après...

Les enseignants répondent à Macky Sall après ses propos du 1er mai

Le Grand cadre des syndicats de l’enseignement (GCSE) et le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (SAES) de Dakar ont apporté la réplique au président Macky Sall, qui recommandait, ce dimanche 1er mai, à l’occasion de la fête du travail, aux enseignants de mettre en avant la «fibre patriotique» pour un climat social stable. Fustigeant cette sortie du président devant les centrales syndicales qu’ils jugent «malencontreuse», Mamadou Lamine Dianté parle d’un aveu d’échec du gouvernement sur la mise en œuvre des accords, pendant que Yankhoba Seydi invite le président de la République à ne pas «enflammer une situation déjà délétère».

Les dirigeants des syndicats d’enseignants ont donné la réplique au président de la République, Macky Sall, qui a recommandé aux enseignants à l’occasion de la fête du 1er mai célébrée dimanche dernier de mettre en avant la fibre patriotique. Cet appel n’est pas du goût des professionnels de l’enseignement qui ont jugé nécessaire de se prononcer. Si d’aucuns ont jugé que Macky Sall a raté son discours, d’autres sont convaincus que c’est un aveu d’échec du gouvernement.

YANKHOBA SEYDI DU SAES DE DAKAR : «Il est en train d’enflammer une situation déjà délétère»

C’est une sortie malencontreuse. J’estime que le président doit motiver les travailleurs lors des fêtes de 1er mai. Il faut les encourager et les remercier. Il profite de cette occasion pour leur dire qu’ils ne sont pas des patriotes. Il est entrain d’enflammer une situation déjà délétère. Il a raté son discours. Ce n’est pas le discours que les enseignants et les autres travailleurs attendaient en ce jour solennel. Qui est plus patriote que les enseignants qui travaillent dans des conditions difficiles. On sait que les enseignants sont les moins bien traités dans ce pays. Dans nos universités, les gens travaillent du 1er janvier au 31 décembre et du lundi au samedi jusqu’à 22 heures. A cela s’ajoute le nombre extrêmement élevé d’étudiants face à un nombre faible d’enseignants et de salles. Par conséquent, le travail est beaucoup plus difficile. Il fallait les encourager et les féliciter, au lieu de les frustrer. Ce n’était pas nécessaire d’exacerber les grandes frustrations déjà existantes. Le président doit arrêter d’écouter des gens qui ne lui disent pas la vérité.

MAMADOU LAMINE DIANTE, COORDINATEUR DU GCSE : «Aveu d’échec du gouvernement»

Les enseignants ont fait preuve de patriotisme. Ils ont répondu favorablement à l’appel pour un sursaut patriotique. Nous relevons dans les propos du président de la République, l’aveu de son gouvernement d’avoir failli à sa mission relativement à l’application des accords. Le président reconnait que son gouvernement est dans la phase de mise en œuvre. Il a dit que les accords ne sont pas encore respectés. Alors que les accords dont il s’agit ont été signés le 17 février 2014, sous l’ère du président Macky Sall. Il reçoit des informations qui ne correspondent pas à la réalité. C’est pourquoi nous considérons qu’il y a lieu d’être sereins. C’est par un autre état d’esprit qu’on peut régler le problème de l’école. Cherchons à apporter des réponses aux préoccupations des enseignants. Les problèmes sont entrain de s’amonceler.

Sud Quotidien

Annonces
Annonces

10 commentaires

  • ceddo
    03/05/2016 17:27

    Sama yaram dawna quand j’ai lu les ractions des enseignants. Contrairement au Pdt de la Rpublique qui rue dans les brancards et on le comprend (il cherche impressionner et rassurer l’opinion),eux calment le jeu et montrent de la hauteur. Il vaut mieux les appeler la table de ngociations

  • paco
    03/05/2016 18:38

    depuis que je suis n les enseignants n’arrte pas de fatigu les sngalais grve sur grve est sacrifie les pauvres gadou ngune akha trop

  • Papis
    03/05/2016 20:32

    Montrons aux sngalaises et sngalais qu’il n’y a pas plus patriotique qu’un enseignant dans ce pays. Macky ne fait pas du savoir sa priorit. Il est la merci des politiques neocolonialistes… Son plan est bidon, sa vision floue, son bras muscl… Bayinala ak yala mola eup dol

  • gor thia waxdjia
    03/05/2016 20:33

    vers O on va avec cet incompetent pdt?

  • lamba
    03/05/2016 21:28

    le patriotisme, quelqu’un qui travaille plus de dix ans sans avancer ,on dit qu’il n’est pas patriotisme donc qui est patriotisme ? Ces faux politiciens qui ont tous pillé nos résources.

  • zidem
    04/05/2016 12:30

    c vraiment dommage de ne pas comprendre les enseignants, arrêtez de les diaboliser, moins il est respecte, moins le pays sombre

  • deegal degg
    04/05/2016 14:55

    savez vous qu’il y a des vautours autrement dit des thiogg qui rodent autour du président.ces derniers sont des flateurs qui ne cherchent qu’à remplir leurs poches,et voila ce qu’on appelle des mécréans,il n’y a pas plus honnette que l’enseignant. l’enseignant est le seul fonctionnaire qui se rend à 8h à son lieu de travail et ne le quitte qu’à 13h ou 18h.MA BEUG BAYI car l’état est en train de mettre bcp d’argent là ou il ne devait pas

  • deegal degg
    04/05/2016 14:57

    savez vous qu’il y a des vautours autrement dit des thiogg qui rodent autour du président.ces derniers sont des flateurs qui ne cherchent qu’à remplir leurs poches,et voila ce qu’on appelle des mécréans,il n’y a pas plus honnette que l’enseignant. l’enseignant est le seul fonctionnaire qui se rend à 8h à son lieu de travail et ne le quitte qu’à 13h ou 18h. l’état est en train de mettre bcp d’argent là ou il ne devait pas

  • deegal degg
    04/05/2016 15:10

    monsieur le president de la république a pertinément raté son discours du premier mai.loolou moom xamna ko ci

  • zeus
    04/05/2016 16:46

    Nous sommes devant des gens qui à la limite sont très méchants

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL