Annonces
Annonces
» » » » » » » Le Conseil Supérieur des Maîtres Coraniques du...

Le Conseil Supérieur des Maîtres Coraniques du Sénégal félicite le président Macky Sall pour…

Le conseil Supérieur des Maîtres coraniques du Sénégal (CSMC) s’est réuni hier Jeudi 05 octobre 2017, à l’Institut Islamique au niveau de la grande Mosquée de Dakar, dans le cadre d’une grande conférence religieuse suivie d’un point de presse. A cette occasion, le conseil a tenu à remercier le président Macky Sall pour avoir ordonné aux chefs d’Etats du monde de travailler pour mettre fin aux Massacres des Musulmans Rohingyas en Birmanie.

Le Conseil Supérieur des Maîtres Coraniques du Sénégal a réuni tous ses membres hier à l’institut islamique du Sénégal dans le cadre d’une cérémonie de prière et de récital de Coran pour les frères musulmans Rohingyas victimes de la réprimande et des massacres Bouddhistes soutenus en cela par l’armée nationale.

Lors de cette rencontre riche d’enseignements et de recommandations, le CSMC par la voix de son président Amadou Tidiane Talla, a remercié le Président Macky Sall pour sa position courageuse à l’endroit de ses frères Rohingyas maltraités, pourchassés, brimés et massacrés par l’armés bouddhiste Birmane.

« En Birmanie, nous sommes gravement préoccupés par les exactions contre la population musulmane, Rohingyas parce qu’il ne saurait y avoir une émotion sélective. Le Sénégal appelle instamment la communauté internationale à agir pour mettre fin à cette véritable tragédie humaine » , avait déclaré le président Macky Sall  devant l’Assemblée Générale de L’Onu.

Tout bien considéré, le Conseil Supérieur des Maîtres Coraniques a invité les organisations humanitaires, les organisations des droits de l’homme à se prononcer sur cette affaire afin de pousser le monde, surtout l’Onu, « si elle est impartiale », de sanctionner à la hauteur de l’acte, les massacres des Rohingyas.

A la suite de cela, Monsieur A. T. Talla a recommandé au président de la République de bien vouloir diligenter la réponse de la cruciale demande des Maîtres Coraniques du Sénégal pour la mise au pied d’une loi de financement des écoles d’enseignement islamique qui serait la seule et unique garantie de faire face aux multiples problèmes que rencontre le secteur telle que la mendicité des Talibés.

Le Conseil Supérieur des Maîtres Coraniques a aussi prié pour un Sénégal de paix, de prospérité et de concorde. Il a au demeurant prié pour un bon hivernage et pour une bonne rentrée scolaire sans violence entre acteurs de l’éducation.

 

 

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces