Annonces
Annonces
» » La LD accuse Macky Sall de diviser Benno pour...

La LD accuse Macky Sall de diviser Benno pour mieux régner

2014-04-05T13:00:50+00:00 Partages

«Suite aux comptes rendus des discussions au sein de la coalition Bennoo bokk yakaar (Bby) pour aller aux élections locales, le Secrétariat Permanent (SEP) de la Ligue démocratique (Ld) constate pour le regretter la tendance de division de la majorité présidentielle au moment où pour l’essentiel l’opposition cherche à s’unir.

Ces difficultés sont consécutives aux comportements hégémoniques des responsables de l’APR au niveau local avec des propositions de quota déraisonnables et inacceptables pour des partenaires politiques sérieux », souligne un communiqué de presse de la Ligue démocratique (Ld).

Et qu’en « l’absence d’accord dans la coalition présidentielle, le SEP encourage les candidatures des camarades sur des listes du parti en priorisant des coalitions avec des forces politiques ou apolitiques et des personnalités indépendantes ».
En effet, Mamadou Ndoye et ses camarades disent «attirer l’attention sur la nécessité de construire des listes consensuelles qui tiennent compte des réalités locales et non d’élections nationales qui dans tous les cas ne peuvent servir de référence aux élections locales surtout que toutes ces élections ont vu la participation de larges coalitions politiques et ne peuvent par conséquent refléter la représentativité locale des partis les constituant ».

La Ld explique « qu’après la coalition victorieuse à la présidentielle et aux législatives, il urge d’éviter le syndrome du Bennoo Siggil Sénégal en essayant d’être réaliste, constructif et ouvert pour éviter l’éclatement presque généralisé de la coalition Benno Bokk Yaakaar à travers l’essentiel des collectivités locales du pays »

Après un tour d’horizon de la situation dans toutes les fédérations du pays, note la source, le SEP «se réjouit des bonnes dispositions prises par les camarades pour aller à l’assaut des collectivités locales en tenant compte des réalités du terrain ». Concernant les textes à promulguer, notamment le code électoral, la convocation du corps électoral et la composition des conseils municipaux et départementaux, le SEP «rappelle au gouvernement et à l’Assemblée nationale l’urgence de les finaliser pour édifier la classe politique dans des délais convenables», note le communiqué

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces