Annonces
Annonces
» » » » » Guédiawaye dit « Non » à Aliou Sall et...

Guédiawaye dit « Non » à Aliou Sall et investit Seydina Fall « Bougazelly »

2017-03-20T09:05:58+00:000 Partages

Guédiawaye a vibré, avant hier, au nom de Seydina Fall « Boughazzelli ». A l’occasion d’un meeting d’investiture aux prochaines Législatives, les responsables, authentiques, de l’Alliance pour la République (Apr) ont mobilisé 163 comités de l’Apr, avec leur carnets, dans le but de soutenir le coordonnateur de la commune de Golf-Sud, député à l’Assemblée nationale, président de la commission des délégations. Ces derniers disent non à Aliou Sall. Dans une entretien avec senego, l’Apériste » est revenu sur les péripéties de cette rencontre.

Guédiawaye dit non à Aliou Sall. C’est du moins la volonté des responsables « apéristes », authentiques, qui se sont donné rendez-vous, avant hier, dans ladite commune afin d’investir leur leader, Seydina Fall « Bougazelly ». Ces « apéristes » ont réitéré leur confiance au coordonnateur de la commune de Golf-Sud du fait qu’ils considèrent qu’Aliou Sall est un « fantôme » à Guédiawaye.

« Quand on se battait pour Guédiawaye, Aliou Sall n’était pas au front. Quand il est venu, on l’a accueilli, on l’a aidé à devenir maire. Aujourd’hui, en tant frère du président, il vient s’armer de ce statut, pour refuser, leurs droits, aux populations de Guédiawaye. Et cela ne passera pas. Raison pour laquelle, les « apéristes » authentiques se sont érigés en boucliers pour dénoncer cette imposture. Ils ont pris la ferme décision de retourner dans les comités, les revivifier, et soutenir ma candidature aux prochaines Législatives« , soutient Bougazelly, au micro de Senego.

Les sages de l’Apr ont répondu à l’appel. Tous se sont entendu sur un mot d’ordre, débouter Aliou Sall, et investir un nouvel « homme fort », en la personne de Seydina Fall. « Ils soutiennent ma candidature parce que je suis le fils du département. Ils n’acceptent pas qu’on fasse de transfert d’électeurs. Ils ne veulent pas être représentés par quelqu’un qui n’habite pas Guédiawaye. Fatime Sy, en prenant la parole a dénoncé le fait d’être représenté par un député qui se dit être de la commune, qui ne dort même à Guédiawaye. Depuis qu’on l’a élu maire, on ne le voit plus à Guédiawaye. Aliou attend qu’on soit à quelques encablures des élections, pour venir distribuer de l’argent dans le but de corrompre les populations« , regrette l’interlocuteur de Senego.

Il poursuit, malgré qu’il considère que le seul « boss » reste le président de la République, Macky Sall: « on a combattu Abdoulaye Wade à cause de son fils, maintenant c’est au tour du frère du président de la République de se lancer dans un jeu de dévolution monarchique. Nous allons continuer à combattre le népotisme. Il est maire, administrateur de la Banque de Dakar, d’une société de gardiennage, aujourd’hui il veut être tête de liste, parce que son frère est président de la République, ça ne passera pas. Et s’il persiste, nous allons lui mettre les bâtons dans les roues, et je vous assure qu’il va s’effondrer« .

Les présidents des comités de l’Apr, parmi lesquels Mbaye Ndiaye, Abdoulaye Badji, et Macky Sall sont les signataires des carnets des comités. Lesquels carnets qui ont été validés par ce même comité directeur ont fait l’objet de pétition de la part des « apéristes » qui ont porté leur candidature en la personne de Bougazelly, et non sur Aliou Sall. « Si c’est parce qu’il est frère du président qu’il veut s’imposer en disant: c’est ce que je veux faire, par force; je vais lui montrer que ça ne passera pas avec moi. Ce qui est sûr c’est que la population de Guédiawaye est avec moi. Et on s’en rend compte quand on fait du porte à porte dans les maisons. Les populations te disent: Aliou Sall croit que nous lui appartenons, le jour du vote, il saura que notre carte nous appartient. Ce qui est dangereux pour un parti. Et je ne vais pas accepter que le parti soit divisé à cause de lui« .

« Une seule personne, à cause de ses intérêts personnels, ne doit pas diviser le parti, dans cette commune a laquelle je me suis donné corps et âme. Si Macky Sall perd Guédiawaye, ce serait une honte pour nous. Et je ferais face à toute personne qui voudrait diviser le parti, à Guédiawaye« , renchérit-il.

 

 

Annonces
Annonces

2 commentaires

  • Atija
    20/03/2017 09:33

    Où sont les militants de Bouga ?
    Aliou Sall lui on a vu ses militants

  • Atija
    20/03/2017 09:33

    Où sont les militants de Bouga ?
    Aliou Sall lui on a vu ses militants

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL