Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » » Fin de cavale pour Pape Mor Djité : le meurtrier...

Fin de cavale pour Pape Mor Djité : le meurtrier de Bitèye Kounta Ndiaye arrêté en Mauritanie.

2015-06-24T13:48:01+00:00 Partages

Fin de cavale pour l’assassin du concessionnaire de véhicules, Bitèye Kounta. Pape Mor Djité a été arrêté  à Nouakchott la capitale Mauritanienne après quatre ans de cavale.  Il s’était évadé de l’hôpital le Dantec après avoir trompé la vigilance des gardes pénitentiaires qui l’escortaient.

Liés par une coopération policière, Interpol-Dakar et Interpol Nouakchott s’activent pour que le bandit  soit extradé vers le Sénégal.

Bitèye Kounta Ndiaye, le vendeur de véhicule avait été enlevé au bord de sa voiture (une Porsche) à Dakar et assassiné par strangulation derrière l’Ecole polytechnique de Thiès en mai 2011. Une bande de sept garçons dont la moyenne d’âge est d’environ 35 ans : Pape Mor Djité, Tidiane Cissé, Momar Camara, Ansou Dianté, Talla Diassé, Mamadou Guèye et Magueye Guèye avaient été arrêtés par les éléments de la DIC.

Pape Mor Djité  serait l’auteur principal du meurtre. Ses complices ont révélé aux enquêteurs que le sieur Djité aurait étranglé à mort Bitèye Kounta Ndiaye (62 ans), avec la cravate qu’il portait ce matin-là au moment de sortir de chez lui. Pour aller répondre à un coup de fil d’un potentiel acheteur de véhicule.

Une fois le vendeur de véhicule décédé, l’escadron de la mort avait traîné le corps sans vie de l’ex-vendeur de voitures à la Cité Damel de Dakar (en face du complexe Yeugoulène de la Cité Nord-Foire) jusqu’aux abords de l’école Polytechnique de Thiès, avant d’y jeter le cadavre. Ils croyaient avoir réussi le crime parfait. Mais, c’était sans compter avec les policiers enquêteurs de la Dic auxquels l’enquête a été confiée au détriment du commissariat de Dieuppeul à cause de sa compétence géographique limitée. 48 heures après la disparition de Bitèye Kounta Ndiaye, les hommes du commissaire Idrissa Cissé avaient réussi à arrêter le cerveau de la bande à la frontière du Sénégal et de la Guinée à bord de la voiture volée. Une fois dans les locaux de la Dic, il lâche le morceau en avouant l’acte criminel et balance ses acolytes. Quelques heures plus tard, la Dic était parvenu à arrêter toute la bande des sept.

avec Le Témoin

Annonces
Annonces

2 commentaires

  • ethik
    24/06/2015 17:41

    Ces genres d'agresseurs méritent d'être dépecer en vie.

  • mj
    05/07/2015 11:47

    vous vous êtes trompé ce n'est pas 4 ans de cavale mais plutôt 1 an il s’était évadé l'année passée en 2014.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL