Annonces
Annonces
» » » » » Filière arachidière : les performances du...

Filière arachidière : les performances du Sénégal saluées par la Banque mondiale

2017-05-28T15:21:30+00:000 Partages

La Banque mondiale, dans un rapport, a magnifié les performances de la filière arachidière sénégalaise. Des prouesses qui s’expliquent par les mesures prises par le gouvernement sénégalais en vue de redynamiser la filière arachidière.

D’après un communiqué du ministère de l’Agriculture citant ledit rapport, ces succès s’expliquent par les « réformes importantes entreprises par le gouvernement du Sénégal dans la mise en œuvre du (Pracas) ». « Le gouvernement du Sénégal a déjà entrepris des réformes importantes dans la mise en œuvre du Programme d’accélération de la croissance agricole au Sénégal (Pracas), qui ont permis de redresser les performances du secteur agricole en général », souligne le rapport de la Banque mondiale. « Dans la filière arachidière, en particulier, les efforts du gouvernement ont permis de dépasser les objectifs pour l’année 2016, en renouvellement du capital semencier avec 55.000 tonnes de semences certifiées contre un objectif de 40. 000 tonnes, et de production avec 1.050.000 de tonnes contre un objectif de 1.000.000 de tonnes pour 2017 ».

Par ailleurs, selon toujours le communiqué du ministère citant le rapport, « le gouvernement a pris des mesures importantes visant l’élimination du monopsone autour de la filière d’approvisionnement des huileries, de la Sonacos, en particulier, et l’amélioration de la compétition pour la collecte et la commercialisation de l’arachide dans le pays, avec une plus grande ouverture vers les marchés d’exportation de produits diversifiés de l’arachide, en particulier des graines de haute qualité ». En effet, « le gouvernement a encouragé l’entrée de nouveaux opérateurs dans la collecte, la transformation et l’exportation d’huiles et de graines d’arachide et a repris en main la Sonacos de l’actionnaire principal en vue de sa prochaine privatisation. En outre, le gouvernement a aussi lancé des initiatives pour encourager la diversification des systèmes de cultures dans le bassin arachidier, avec le riz pluvial, le sésame et l’horticulture en sus de l’élevage », cite le communiqué.

Cette nouvelle orientation politique, souligne le communiqué, a permis de « redynamiser le secteur agricole en général, la filière arachidière en particulier qui connaît des performances et offre de nouvelles opportunités aux opérateurs ».

Avec Le Soleil

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL